Bordeaux

Énergie

Logikko accélère sur la dépollution à l'hydrogène

Par Romain Béteille, le 10 septembre 2021

Les choses avancent vite pour la société girondine Logikko, qui développe une technologie de dépollution des véhicules thermiques via l'injection d'hydrogène dans les moteurs. Elle devrait prochainement déménager sur la métropole bordelaise et multiplie les expérimentations avec d'autres sociétés.

Logikko développe un système d'injection d'hydrogène dans des véhicules thermiques
Logikko développe un système d'injection d'hydrogène dans des véhicules thermiques — Photo : Logikko

Consommer, polluer et dépenser moins. C'est la promesse affichée par l'entreprise girondine Logikko, spécialisée dans la dépollution des véhicules. En 2017, la société basée à Saint-Jean d'Illac et fondée par l'ingénieur Emmanuel Parmigiani a breveté un système d'injection d'hydrogène dans des véhicules thermiques, produit via un procédé d'électrolyse de l'eau. "La particularité de notre technique, c'est qu'elle intervient avant la combustion. Nous évitons la production de rejets par le moteur et accentuons sa combustion pour minimiser la part non-brulée de carburant, réduisant ainsi la production de polluants de 40 % en moyenne", détaille le président de Logikko, Jean Arjeau. 

Un partenariat avec Cassous

Ces huit derniers mois, les choses se sont nettement accélérées pour Logikko. Elle dénombre déjà 14 nouveaux projets et/ou contrats en cours ou à l'étude pour tester son système sur différents types de véhicules. Citons notamment un partenariat avec le groupe néoaquitain de BTP Cassous, annoncé cet été, pour tester de nouveaux prototypes de sa technologie HIS sur des véhicules de chantier. "Entre décembre et janvier, nous allons équiper un camion et une pelle mécanique pour optimiser l'injection d'hydrogène et effectuer des première mesures". 

L'entreprise s'est aussi associée à Keolis pour équiper des bus ou à Suez pour réfléchir à la dépollution des bennes à ordures de la ville de Bordeaux. "Nous avons fait des relevés de pollution des bennes au ralenti et les mêmes relevés en injectant de l'hydrogène et constaté une baisse de 20 %. La prochaine étape, c'est d'optimiser cette baisse de polluants en injectant plus ou moins d'hydrogène selon le point de fonctionnement du moteur", explique Jean Arjeau. Les moteurs de bateau de Nani Energy ou les groupes électrogènes de Gelec figurent également parmi les projets à l'étude. 

Une relocalisation de sa production en Gironde ?

Logikko souhaite aussi aller plus loin sur l'origine de l'hydrogène qu'elle injecte. "Nous souhaitons nous associer à d'autres partenaires pour produire l'électrolyse via des unités autonomes de production d'énergie verte". Avec, à terme, le souhait de pouvoir stocker l'hydrogène produit dans des piles à combustible, favorisant ainsi le mix énergétique. Dans les prochains mois, la société devrait déménager vers la métropole bordelaise dans des locaux étendus. Elle travaille sur une solution tout en un (All In One) de son système comprenant un électrolyseur, un bidon et une carte électronique, une solution retardée à cause d'une importante pénurie de composants électronique.

Pour l'instant assemblés dans une usine située en Auvergne Rhône-Alpes, les différents composants des systèmes Logikko pourraient l'être au sein de ces futurs locaux. L'entreprise réfléchit à l'idée de créer sur place sa propre ligne d'assemblage, un investissement qui nécessiterait "plusieurs millions d'euros" et pourrait créer 10 à 15 emplois supplémentaires. Pour accompagner son développement et après l'arrivée d'un premier investisseur privé en 2020 (570 000 euros), la société prévoit une seconde levée de fonds dans les prochaines semaines et espère atteindre un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros en 2022.

Logikko développe un système d'injection d'hydrogène dans des véhicules thermiques
Logikko développe un système d'injection d'hydrogène dans des véhicules thermiques — Photo : Logikko

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail