Bordeaux

Immobilier

Le promoteur Groupe Duval Atlantique lorgne les centres-villes

Par Anne Cesbron, le 31 janvier 2019

Spécialisé en locaux de commerce et d'activités, le promoteur immobilier girondin Groupe Duval Atlantique s'appuie sur le savoir-faire de sa maison mère parisienne pour se faire une place sur les segments - très concurrentiels - de l'hôtellerie et du logement en centre-ville.

Deux tours qui seront réhabilitées en hôtel 4 étoiles par le promoteur Duval Atlantique dans le quartier Mériadeck à Bordeaux
Au coeur du quartier Mériadeck, à Bordeaux, deux tours seront bientôt réhabilitées en hôtel 4 étoiles par Groupe Duval Atlantique. — Photo : © Groupe Duval

Groupe Duval Atlantique (18 salariés, 28 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018), la branche promotion immobilière du groupe parisien Duval en Gironde, entame un virage stratégique en direction des opérations mixtes et des centres-villes. En témoignent les trois tours acquises par la société de Mérignac au cœur du quartier bordelais de Mériadeck. Au programme : une tour de bureaux, avec un niveau intermédiaire réservé au commerce, et deux autres tours dédiées à une réhabilitation en hôtel quatre étoiles de plus de 140 chambres. Au total, cette opération de 15 000 mètres carrés de plancher et de 45 M€ sera livrée en septembre 2020. Un autre projet d'hôtel quatre étoiles en métropole bordelaise est par ailleurs dans les cartons.

Se recentrer sur le commerce de centre-ville

Depuis sa création en avril 2000, la société – de son ancien nom CFA Atlantique – a principalement opéré sur le segment des bâtiments commerciaux et industriels, lequel représente à ce jour 50 % des 400 000 mètres carrés et 400 millions d'euros de chiffre d'affaires réalisés. Aujourd'hui, le groupe ne souhaite plus poursuivre le développement de centres commerciaux en périphérie de villes. « Nous terminons nos derniers retail parks (centres commerciaux à ciel ouvert, NDLR). Peut-être nous y reviendrons pour des restructurations d’actifs réalisés il y a 30 ou 40 ans, mais nous allons surtout nous concentrer sur du commerce de centre-ville en pied d’immeuble. C’est la tendance actuelle », précise Eric Deroo, directeur de Groupe Duval Atlantique. 

Des locaux pour les PME

En termes de locaux d'activité, les modules divisibles "Ecchoblocs" conçus par le promoteur à Floirac et bientôt au Taillan-Médoc (5 000 mètres carrés) restent d'actualité. « Ces bâtiments correspondent à un besoin quand la cherté du foncier ne permet pas au chef d'entreprise d'acheter son lot de terre pour y faire construire lui-même. Nous souhaiterions en développer sur chaque commune de la métropole bordelaise », avance le directeur. Cette solution d'achat pour les artisans locaux sera proposée à Mérignac. Un permis de construire vient d'être signé à proximité du rond-point Dassault pour 17 500 mètres carrés de surface de plancher.

Un pied dans le logement

Groupe Duval Atlantique a également d'autres ambitions : mettre un pied dans le segment très concurrentiel du logement aux particuliers. Les premières opérations sont attendues en 2021. Une réalisation de 6 000 mètres carrés à Euratlantique offre déjà au promoteur la possibilité de réaliser de l'habitat adapté aux personnes handicapées, en partenariat avec l'association Simon de Cyrène. Et à Saint-André-de-Cubzac, une proposition d'une centaine de logements va être faite à la foncière d'Immo Mousquetaires. La suite : une recherche très active de terrains au plus près de Bordeaux, « sans avoir peur de nous éloigner vers Arcachon, ainsi qu'au sud et au nord du département », confie Eric Deroo.

Deux tours qui seront réhabilitées en hôtel 4 étoiles par le promoteur Duval Atlantique dans le quartier Mériadeck à Bordeaux
Au coeur du quartier Mériadeck, à Bordeaux, deux tours seront bientôt réhabilitées en hôtel 4 étoiles par Groupe Duval Atlantique. — Photo : © Groupe Duval