Bordeaux

Innovation

Le nouvel incubateur Sportech présente sa première promotion

Par Mallory Lalanne, le 11 septembre 2019

Basé à Talence, l’incubateur dédié aux Sportech accueille pour sa première promotion cinq start-up. Ces jeunes pousses vont pendant un an bénéficier d’un espace de coworking, de formations collectives et de conseils personnalisés.

La région Nouvelle-Aquitaine, Unitec et le Comité Régional Olympique et Sportif Nouvelle Aquitaine (CROS) ont présenté le 11 septembre 2019 la première promotion de l'incubateur dédié aux Sportech
La région Nouvelle-Aquitaine, Unitec et le Comité Régional Olympique et Sportif Nouvelle Aquitaine (CROS) ont présenté le 11 septembre 2019 la première promotion de l'incubateur dédié aux Sportech — Photo : DR

Elles s'appellent la Boîte à sports, Maracuja, MinPulse, Nove Perform ou encore Sport Novae. Et elles ont presque toutes en ligne de mire les Jeux Olympiques 2024 de Paris. Ces 5 start-up ont été sélectionnées pour intégrer début septembre 2019 l’incubateur Sportech. « La structure est un moyen de faire évoluer des jeunes, qui vont peut-être émerger et valoriser notre région à Paris », concède Philippe Saïd, président du CROS (Comité Régional Olympique et Sportif) de Nouvelle-Aquitaine.

Hébergé pendant un an au sein de la Maison Régionale des Sports à Talence, cet incubateur offre aux jeunes pousses un lieu de vie permettant d’échanger, de partager et de mutualiser leurs ressources. Opéré par Unitec, l’accompagnement se compose de cycles de formations collectives et de conseils personnalisés sur des thématiques aussi variées que le business plan, la communication ou l’accès au financement.

Pour cette première promotion qui vient de démarrer, 22 dossiers de candidatures ont été reçus. Une première réussite pour Mathieu Hazouard, conseiller régional délégué à l’économie numérique et au très haut débit. « Cela témoigne de l’intérêt, du maillage et de l’interconnexion entre le monde numérique et sportif. Nous sommes au début de l’histoire, mais nous mettrons les moyens pour attirer des sportifs de grande qualité et des clubs de renom afin d’aider les start-up à prendre leur envol », assure-t-il.

Focus sur les 5 premières start-up

Chacune de ces jeunes pousses affichent des stades de développement différents. Maracuja, qui a déjà vendu plus de 8000 magazines éducatifs et sportifs et commercialisé début 2019 des kits éducatifs à destination des clubs équestres, se lance dans de nouveaux projets. Ses fondateurs, Vincent Rebiere et Damien Romito, planchent sur la création d’un outil, centré sur la notion de « social learning », qui permettrait aux clubs et à leurs licenciés d’avoir une expérience digitale innovante.
La start-up MinPulse a développé une ceinture cardiaque connectée. Son objectif ? Mesurer le rythme respiratoire et cardiaque des sportifs, identifier les situations de fatigue et ainsi proposer une analyse suivie de conseils et d’exercices de respiration pour mieux gérer son stress. Pierre Gilfriche, le fondateur, cherche désormais à se rapprocher de clubs sportifs afin de tester en conditions réelles son produit et lui apporter des améliorations.

Florian Hervé et Alexandre Criscolo souhaitent quant à eux démocratiser la pratique sportive. Leur site, La boîte à sports, permet de réserver à la carte, et sans abonnement, son cours de sport. La plateforme propose déjà 60 activités différentes, et plus de 500 cours collectifs par jour.

Nove Perform, fondée par Florian Menier, propose des dispositifs et des formations qui permettent d’améliorer les compétences des entraîneurs et de personnaliser le suivi des sportifs, leur entraînement, et ainsi les aider à mieux préparer une compétition. Dernière start-up : Sport Novae. Créée par Hugo Caillier et Clément Bonneau, cette jeune entreprise développe une application mobile afin d’encourager les gens à pratiquer du sport durablement. Le coach vocal de fitness apporte ainsi de nouvelles solutions, comme un programme personnalisé et une interaction vocale.

La région Nouvelle-Aquitaine, Unitec et le Comité Régional Olympique et Sportif Nouvelle Aquitaine (CROS) ont présenté le 11 septembre 2019 la première promotion de l'incubateur dédié aux Sportech
La région Nouvelle-Aquitaine, Unitec et le Comité Régional Olympique et Sportif Nouvelle Aquitaine (CROS) ont présenté le 11 septembre 2019 la première promotion de l'incubateur dédié aux Sportech — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.