Nouvelle-Aquitaine

Conjoncture

Le dynamisme des territoires intérieurs de Nouvelle-Aquitaine étonne

Par Anne Cesbron, le 07 novembre 2019

A l'occasion de la présentation de son baromètre économique, l'Ordre des Experts-comptables a salué la croissance soutenue de l'économie de la Nouvelle-Aquitaine sur le premier semestre, ainsi que la reprise des investissements. L'ensemble des départements est concerné, la Vienne, la Creuse et les Deux-Sèvres constituant le trio de tête. 

Christian Prat Dit Hauret, expert-comptable, Lucas Sarlange, vice-président de l'Ordre des experts-comptables d'Aquitaine  Alexandre Salas-Gordo, président de l'Ordre et Jean-Marc Daniel, économiste.
Christian Prat Dit Hauret, expert-comptable, Lucas Sarlange, vice-président de l'Ordre des experts-comptables d'Aquitaine Alexandre Salas-Gordo, président de l'Ordre et Jean-Marc Daniel, économiste. — Photo : DR

Avec +2,4 % et +3,1 % de croissance de leurs chiffres d’affaires, les 29 500 entreprises de Nouvelle-Aquitaine auscultées par les experts-comptables régionaux aux premier et deuxième trimestres connaissent un début d’année encourageant. Elles se positionnent même légèrement au-dessus de la moyenne nationale (+2,1 % et +3,1 %).

« La bonne nouvelle, c’est aussi que ce dynamisme ne concerne pas uniquement le littoral, comme on pourrait s'y attendre. Les départements qui formaient l’ancienne Poitou-Charentes affichent d’excellentes progressions dans l’industrie. On constate par ailleurs une complémentarité des territoires de la nouvelle grande région, c’est très encourageant », note Christian Prat Dit Hauret, expert-comptable, professeur à l’IAE de Bordeaux. La Corrèze présente ainsi des taux de +6,2 % et +7,1 % dans l’industrie, la Gironde +3 % et +6,3 %, quand la variation nationale sur la même période s’établit à moins de 3 %. Le caractère attractif de la région se lit également dans les résultats du secteur de la construction : les Deux-Sèvres, la Dordogne et les Landes connaissent les plus belles progressions.

Les gisements d’emplois de demain

« Une autre lueur d’espoir concerne la légère reprise des investissements, après la baisse de 2018 », ajoute Alexandre Salas-Gordo, président de l’Ordre professionnel. Ce mouvement est particulièrement sensible dans les territoires intérieurs. « Assiste-t-on à une modification des comportements au sein des départements qui s’étaient dépeuplés et qui aujourd’hui proposent des coûts de production moins chers que la métropole ? », s’interroge Christian Prat Dit Hauret. Selon lui, ces mêmes zones géographiques pourraient constituer les gisements d’emplois de demain, dans l’industrie, les services et l’immobilier pour les villes moyennes.

Christian Prat Dit Hauret, expert-comptable, Lucas Sarlange, vice-président de l'Ordre des experts-comptables d'Aquitaine  Alexandre Salas-Gordo, président de l'Ordre et Jean-Marc Daniel, économiste.
Christian Prat Dit Hauret, expert-comptable, Lucas Sarlange, vice-président de l'Ordre des experts-comptables d'Aquitaine Alexandre Salas-Gordo, président de l'Ordre et Jean-Marc Daniel, économiste. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.