Bordeaux

Piloter son entreprise

Le court-voiturage à la rescousse chez Pichet

Par Astrid Gouzik, le 16 janvier 2018

Le groupe immobilier bordelais Pichet incite financièrement ses salariés à opter pour le covoiturage. Un salarié sur cinq a déjà opté pour cette formule.

La start-up Karos a développé une application de court-voiturage pour faciliter les trajets du quotidien. — Photo : CC0

De plus en plus de salariés, un site éloigné des transports en commun, et une rocade congestionnée aux heures de pointe. Le groupe immobilier bordelais Pichet a dû jongler avec cette triple contrainte pour proposer une solution de mobilité douce à ses collaborateurs. L’entreprise est finalement allée la chercher dans l’algorithme d’une start-up.

« Nous avons noué un partenariat avec Karos, le "Blablacar" des trajets courts », raconte Laura Bokobza, directrice marketing, communication et innovation chez Pichet. Les salariés téléchargent l’application, indiquent sur quel site du groupe ils veulent se rendre et Karos leur propose un « covoitureur » qui passera les prendre et les emmènera sur leur lieu de travail. « Nous avons commencé très doucement en juillet puis nous avons mis un vrai coup d’accélérateur en septembre. Nous avons organisé un petit-déjeuner au cours duquel des couples de covoitureurs ont témoigné », détaille Laura Bokobza.

Contribution financière

La formule a visiblement séduit des salariés lassés par les embouteillages de la métropole bordelaise. Pichet compte aujourd’hui 106 utilisateurs sur son seul site de Pessac qui regroupe 500 salariés. 594 trajets ont été enregistrés en octobre. Il faut dire que l’entreprise sait inciter ses salariés. Elle contribue financièrement aux trajets, dont le prix oscille entre 1 et 3 euros. « Nous avons défini une enveloppe mensuelle pour ce projet de court-voiturage. Pour le moment, aucun salarié n’a eu à payer son trajet, nous les avons tous intégralement financés », souligne-t-elle.

Pichet réserve quelques places de parking à ceux qui décident de conduire leurs collègues au travail. Une incitation non négligeable dans la mesure où les places de stationnement sont actuellement réduites sur le site bordelais. Le groupe espère aussi que son initiative dépassera les frontières de ses bureaux. Les réflexions ont été engagées autour du plan de la mobilité de la commune et le projet mis en place avec Karos peut être élargi aux autres entreprises de la zone.

La start-up Karos a développé une application de court-voiturage pour faciliter les trajets du quotidien. — Photo : CC0