Bordeaux

Immobilier

La foncière Inea acquiert trois immeubles de bureaux à Mérignac

Par Astrid Gouzik, le 29 septembre 2021

Le contexte sanitaire n’a pas ébranlé la confiance de l’entreprise parisienne Inea dans l’attractivité de la métropole bordelaise. Elle vient d’acheter trois immeubles de bureaux, à Mérignac, auprès du promoteur Aventim.

La foncière Inea, spécialiste de l’immobilier de bureaux, signe sa deuxième implantation à Mérignac avec la Vefa Arko.
La foncière Inea, spécialiste de l’immobilier de bureaux, signe sa deuxième implantation à Mérignac avec la Vefa Arko. — Photo : D.R.

La foncière parisienne Inea a la tête à Paris mais renforce ses appuis sur la métropole bordelaise. Spécialisée dans le "green building", elle a fait l’acquisition, auprès du promoteur Aventim, de trois immeubles de bureaux en structure bois. Avec cette opération, Inea s’offre 9 400 m2 de surface locative à Mérignac, au sein de l’opération d’intérêt métropolitain Bordeaux Aéroparc. Dotés de panneaux solaires en toiture pour qu’ils soient positifs en matière de consommation énergétique, les bâtiments acquis par Inea seront reliés par des patios végétalisés et bénéficieront d’un système de récupération des eaux de pluie pour alimenter les nombreux espaces verts. Leur livraison est prévue en trois phases : 1er trimestre 2023, 3e trimestre 2023 et 1er trimestre 2024.

Cette transaction donne aussi le coup d’envoi du parc Ecosph’Air, porté par Aventim, puisqu’il s’agit des premiers acquéreurs pour ce projet qui s’étendra sur 46 000 m2 au total.

Une offre flexible

Convaincue de l’attractivité de Bordeaux depuis la mise en service de la LGV, lnea s’était rapidement positionnée sur des zones stratégiques de la métropole. Notamment au niveau des Bassins à Flot, avec l’immeuble de bureaux N2 de 4 900 m2. Puis la foncière, qui veut faire de l’immeuble en bois sa marque de fabrique, est aussi propriétaire de la partie bureaux d’Hyperion, la tour en bois la plus haute de France, située dans le quartier Euratlantique. Inea avait déjà un pied à Mérignac via l’ensemble immobilier Wooden Park, dont la structure est en bois massif, loué pour six ans ferme au groupe BNP Paribas.

Pour sa deuxième implantation mérignacaise, Inea mise sur la flexibilité de son offre, avec des plateaux divisibles à partir de 180 m2. "Le Covid est passé par là, les demandes pour la totalité d’un immeuble ne sont pas courantes, insiste Arline Gaujal-Kempler, sa directrice générale déléguée. Il faut attendre que les marchés se réveillent un peu, la reprise est décalée de quelques mois".

24 millions d’euros investis

La commercialisation de l’immeuble devrait commencer un an avant sa livraison, à partir du premier trimestre 2022. Pour un montant investi sur cette opération approchant les 24 millions d’euros, Inea vise un loyer de 150 euros le m2 par an, hors taxe. "Dans le centre de Bordeaux, nous sommes plutôt aux alentours de 210 euros le m2", précise-t-elle.

Bordeaux et sa métropole semblent continuer à séduire les investisseurs, même dans le contexte sanitaire. "Nous avons fait une bonne année chez Inea car nous sommes positionnés essentiellement en régions et elles ont bien tiré leur épingle du jeu. Mais nous avons surtout eu affaire à des demandes inférieures à 1 000 m2, sachant que la demande moyenne en région s’établit à 500 m2. La demande pour les grands espaces reste exceptionnelle car les entreprises se posent encore beaucoup de questions autour du télétravail. Les lots divisibles ont été notre plus gros atout dans la situation actuelle", commente Arline Gaujal-Kempler.

La foncière Inea, spécialiste de l’immobilier de bureaux, signe sa deuxième implantation à Mérignac avec la Vefa Arko.
La foncière Inea, spécialiste de l’immobilier de bureaux, signe sa deuxième implantation à Mérignac avec la Vefa Arko. — Photo : D.R.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail