Gironde

Agriculture

La coopérative Palmagri se modernise grâce au plan de relance

Par Romain Béteille, le 22 mars 2021

Lauréate du fonds de soutien à l'investissement industriel dans les territoires dans le cadre de France Relance, la coopérative Palmagri, spécialisée dans le canard gras en Gironde, repense son outil de production.

La coopérative girondine Palmagri, spécialisée dans le canard gars, va bénéficier de 650 000 euros de l'Etat pour la rénovation de son outil de production.
La coopérative girondine Palmagri, spécialisée dans le canard gars, va bénéficier de 650 000 euros de l'Etat pour la rénovation de son outil de production. — Photo : Romain Béteille

La coopérative Palmagri (1,1 M€ de chiffre d'affaires en 2019, six salariés), spécialisée dans l'élevage et la transformation de canard gras à Auros, en Gironde, devrait donner en mai le premier coup de pioche pour la modernisation de son abattoir et de son atelier de transformation. Lauréate du fonds d’accélération des investissements industriels octroyé par l’État dans le cadre du plan France Relance, l’entreprise, née en 1977 et composée de neuf producteurs fermiers de canard gras, va bénéficier de 650 000 euros pour cette rénovation, effectuée par le cabinet d’études poitevin Cecia.

"Nous ne nous attendions pas à une telle aide, confie Christine Saphore, présidente de Palmagri. Au départ, nous avions contacté la Région (Nouvelle-Aquitaine, NDLR) qui nous annonçait une aide à hauteur de 40 %, puis 30 %. Si on n'avait pas eu ce financement, cela aurait été difficile". Les travaux devraient durer six mois.

Un projet de longue date

"Nous avions déjà dans l’idée de moderniser l'outil depuis plusieurs années, mais le projet avait été laissé en suspens", confirme Christine Saphore, présidente de Palmagri. Touchée par l’épidémie de grippe aviaire de 2016, Palmagri a perdu la moitié de ses éleveurs mais a profité de ce contexte de crise pour repenser son activité. "Être à neuf nous a permis de nous rendre compte qu’on fonctionnait mieux et qu’on faisait une meilleure marge, complète la dirigeante. Nous pourrions atteindre 30 000 canards par an maximum. Au-delà, on serait obligés de vendre aux conserveurs mais ce n’est pas eux qui vont enrichir la coopérative. Nous ne voulons plus être aussi nombreux qu’avant".

Concrètement, tout l’intérieur de l’atelier de transformation va être démoli et repensé, "pour respecter la marche en avant du produit", décrit Christine Saphore. "Nous allons commencer par l’abattoir parce que c’est un outil qui s’use. Avec l'usage de l’eau et la désinfection, le matériel vieillit. On va aussi transformer nos cuisines. Seul le magasin ne subira pas de travaux", détaille l’éleveuse.

Des projets d’ouverture de l'abattoir

D’un coût total de 1,3 million d’euros, la transformation de Palmagri est uniquement matérielle. Les cibles (épiceries fines, marchés, drives fermiers, commandes en ligne) restent les mêmes, même si le confinement a mis à l’arrêt la restauration, qui représente environ 25 % du chiffre d’affaires. En 2019, il était de 1,1 million d'euros dont 75 000 euros de bénéfice net pour une production d’environ 25 000 canards par an. "Nous espérons arriver à 1 million d'euros en 2020", plaide la présidente.

Les éleveurs fournissant la matière première en élevage traditionnel restent en circuit court. Palmagri a accueilli deux jeunes éleveurs entre septembre et janvier et pourrait embaucher une personne supplémentaire en cuisine en 2022. La coopérative envisage "éventuellement, d’ouvrir l’abattoir à des producteurs extérieurs pour qu’ils puissent se servir de l’outil. Rien n’est encore fait", conclut Christine Saphore.

La coopérative girondine Palmagri, spécialisée dans le canard gars, va bénéficier de 650 000 euros de l'Etat pour la rénovation de son outil de production.
La coopérative girondine Palmagri, spécialisée dans le canard gars, va bénéficier de 650 000 euros de l'Etat pour la rénovation de son outil de production. — Photo : Romain Béteille

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail