Gironde

Santé

Innover grâce à une start-up : comment Saint-Gatien s'est mis au recrutement 2.0

Par Anne Cesbron, le 07 février 2019

Le groupe hospitalier privé Saint-Gatien Gironde a fait appel à la start-up Whoog pour s'équiper d'une application de recrutement. Parmi les motifs de satisfaction de cette collaboration : la disponibilité et la rapidité d'exécution offerte par la start-up. 

Benoit Mordrelle, respopnsable des ressources humaines du groupe Saint-Gatien Gironde.
La nouvelle application permet au groupe hospitalier de recruter des remplaçants beaucoup plus rapidement, assure Benoit Mordrelle, responsable RH de Saint-Gatien Gironde. — Photo : DR

C’est dans un contexte national de pénurie de personnel médical que le groupe hospitalier Saint-Gatien Gironde (570 salariés, 55 M€ de CA) et la start-up Whoog, basée à Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes), ont établi leur premier contact en septembre 2017. Il s’agissait pour les trois établissements girondins du groupe, les cliniques Tivoli Ducos, Bordeaux-Tondu et Sainte-Anne, de s’équiper d’un outil innovant permettant de recruter des professionnels dans les meilleurs délais. Deux mois plus tard, la solution était trouvée : principalement infirmiers et aides-soignants vacataires ou en CDD du groupe téléchargeaient sur leur smartphone l’application qui leur permettait de prendre connaissance des missions proposées et d’y répondre en quelques clics.

« Quand il nous fallait entre une à deux heures pour identifier et contacter une personne disponible, capable d’assurer un remplacement, il nous faut désormais trente secondes. Nos 140 whoogeurs volontaires reçoivent une notification, qu’ils acceptent ou non », se félicite Benoit Mordrelle, responsable des ressources humaines du groupe Saint-Gatien. Depuis novembre 2017, ce sont plus de 440 heures qui ont été ainsi épargnées au service des ressources humaines grâce au logiciel conçu par Whoog.

Cette collaboration avec une start-up est une première pour le groupe. Si celle-ci s’est avérée gagnante, elle reposait sur des préalables stricts. « Nous avons privilégié une structure spécialiste de la gestion de l’absentéisme en milieu soignant », note Benoit Mordrelle. Autres critères fondamentaux : le partenaire devait justifier de nombreuses références et retours d’expériences dans ce domaine précis. « Une fois ces exigences posées, nous avons pleinement profité de cette collaboration avec une entreprise en mode start-up, comparable à une relation de proximité avec très peu d’interlocuteurs, que ce soit pour la partie marketing ou pendant le développement. Nos besoins ont ainsi été très rapidement compris ». Une satisfaction qui a décidé la holding Saint-Gatien à équiper ses treize autres cliniques.

Benoit Mordrelle, respopnsable des ressources humaines du groupe Saint-Gatien Gironde.
La nouvelle application permet au groupe hospitalier de recruter des remplaçants beaucoup plus rapidement, assure Benoit Mordrelle, responsable RH de Saint-Gatien Gironde. — Photo : DR