Gironde

Investissement

Ils investissent en 2017

Par la rédaction, le 04 janvier 2017

Lancement des travaux du pont Jean-Jacques Bosc, nouveau siège social du Crédit agricole Aquitaine aux Bassins à flot, nouvelle plateforme logistique pour Castel à Blanquefort, poursuite du chantier de l’Arena à Floirac, démolition du hall 2 du Parc des expositions… Les investissements ne manquent pas en 2017. Tour d’horizon.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Crédit agricole aux Bassins à flot
La pose de la première pierre du futur siège social de la banque régionale s’est faite le 2 décembre. Situé aux Bassins à flot, sur l’ancienne usine Lesieur, l’immeuble de 12.000m² a été imaginé par l’architecte parisien Jean-Michel Wilmotte. Crédit agricole Immobilier Entreprises est le promoteur de ce projet dont SEG-Fayat assurera la réalisation. Après une première phase de démolition et de dépollution, le chantier est désormais lancé. Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole a donné rendez-vous à Jack Bouin, Dg du Crédit agricole Aquitaine, et à ses équipes, le 30juin 2018 pour l’inauguration. Un investissement de l’ordre de 50 millions d'euros.

Bordeaux métropole Arena. Livraison fin 2017
Bridor Le groupement Lagardère Unlimited/Bouygues et l’architecte Rudy Ricciotti ont posé la première pierre du Bordeaux métropole Arena en avril2016. La future salle de spectacle, très attendue, pourra accueillir de 2.500 à 11.000 personnes selon sa configuration. Une centaine de spectacles et une dizaine d’événements sportifs devraient s’y tenir tous les ans. Les travaux devraient se terminer à la fin de l’année 2017 pour une ouverture début 2018. Montant du contrat: 58 millions d’euros.

Café Michel.Nouveau site de production
Le torréfacteur de café bio Café Michel disposera cette année d’un nouveau site de production sur la ZAC de Bersol à Pessac. «Nous allons pouvoir stocker plus de café vert à torréfier, et installer de nouvelles machines, explique Stéphane Comar, le gérant de la Scop. Nous aurons un silo de stockage de 12 tonnes, un nouveau moulin à cylindre et deux conditionneuses automatiques. Le site disposera également d’un espace boutique». Café Michel va ainsi doubler sa capacité de production et mettre en place des synergies avec la marque Etiquable, une Scop gersoise également spécialiste du café bio mais vendu en grande distribution, et qui est l’un des actionnaires de Café Michel. Montant de l’investissement: 1,7 million d'euros.

Fayat. Nouveau siège social rive droite
Les travaux de construction de l’immeuble Insight signé des architectes Xavier Gonzalez et Olivier Brenac, qui regroupera rive droite sur la Zac Garonne Eiffel les filiales du groupe Fayat, ont débuté. Le projet représente en tout 20.000m² dont 10.000m² seront consacrés aux bureaux. Les 10.000m² restants seront des logements. ICF Habitat sera l’opérateur social, Fayat Immobilier et BNP Paribas immobilier seront en co-promotion. Inauguration prévue fin 2017.

Aquanal. Un laboratoire automatisé à Pessac
La première pierre de la future usine d’Aquanal (2,7M€ de chiffre d’affaires/27 salariés) a été posée le 30 septembre 2016. Livraison prévue courant 2017. L’entreprise déjà implantée à Pessac a choisi un terrain au sein de la zone d’activités de Bersol, rue Jean-Perrin (photo). «Nous investissons près de 5millions d’euros: 3M€ pour le bâtiment, 600.000€ pour le terrain et plus d’un million pour les machines», annonce Didier Guilloneau, le président fondateur. Cette usine du futur doit nous permettre de supprimer toutes les taches pénibles pour l’homme. Nous allons donc automatiser le transport et l’analyse ». Aquanal est un laboratoire spécialiste de l’analyse pour l’étiquetage des aliments. L’entreprise reçoit des aliments (produits diététiques, nutrition infantile et médicale, compléments alimentaires, aliments pour animaux…) qu’elle analyse afin d’évaluer leurs valeurs nutritionnelles.

Aire de Cestas. Lifting complet pour 27 M€
À l’été 2016, les vacanciers ont découvert une aire d’autoroute en travaux à Cestas, sur l’A63. Ils découvriront un site flambant neuf dès 2017. Les 22 ha qui appartiennent à l’État ont été remis en concession par la Dira (Direction interdépartementale des routes Atlantique) qui a concédé l’exploitation à la CCI de Bordeaux (déjà délégataire), associée au pétrolier Shell et au spécialiste de la restauration et de l’hôtellerie Sighor. Un établissement Ace Hôtel de 72 chambres verra le jour. On retrouvera également des restaurants, snack ou sandwicherie exploités sous les enseignes Courtepaille, Léo Resto, Deli2go. Une supérette Casino est également prévue, ainsi qu’une station-service Shell. Le terrain occupé jusqu’à présent par Centaure a été récupéré et va permettre un accueil plus important de véhicules. 120 places poids lourds seront disponibles ainsi que 311 places pour voitures. Dans le sens opposé (Bayonne-Bordeaux),120 places poids lourds et 267 places pour voitures seront proposées. Quelques places pour les camping-cars et les bus sont prévues. Un lifting à 27 millions d'euros.

Aéroport. Nouveau terminal et nouveaux parkings
Pour moderniser l’aéroport face à la concurrence de la LGV dès juillet 2017, 40M€ vont être investis d’ici à 2020. Un terminal de jonction entre les deux halls existants va être construit (12.000m² sur 2 niveaux) afin de créer un espace qui distribuera simultanément le hall A et le hall B vers une zone commune de contrôle sûreté et de commerces, et un nouveau système unique de traitement et de contrôle des bagages en soute. Autre grand chantier: la refonte totale des parkings, des accès routiers et du parvis de l’aéroport en vue de l’arrivée du tram. Concrètement, un nouveau parc de proximité P1 de 330 places a été créé. Le parking P2 va être redessiné. La capacité du parking de dépose et reprise va être augmentée et une dépose minute va être créée sur la rampe d’accès au niveau des départs. L’appel d’offres pour les études du nouveau bâtiment sera lancé début 2017 pour un début de travaux en 2018. Livraison prévue fin 2019/début 2020.

Lidl. Une plateforme logistique à 40 M€
À l’étroit sur sa plateforme régionale de Cadaujac qui approvisionne quotidiennement les 72 magasins Lidl d’Aquitaine (33, 40, 64 et 47), le hard discounter allemand va construire une nouvelle plateforme logistique à Cestas sur la zone d’activité Les Pins de Jarry, face à Cdiscount, le long de l’A63. Cette plateforme de plus de 50.000m² dont le permis de construire a été obtenu, sera en service d’ici à 2018. Un investissement de près de 40M€. Comme l’actuelle, la plateforme sera gérée en propre. Deux activités aujourd’hui sous-traitées par manque de place, le surgelé et les fruits et légumes, seront réinternalisées.

Nouveau site Castel à Blanquefort
Bridor Le groupe Castel va construire un nouveau site d’embouteillage et de stockage au nord de la zone industrielle de Blanquefort. Un investissement de plus de 100M€, dont la première phase, un nouvel entrepôt logistique, sera livrée fin 2017. C’est le plus gros investissement jamais réalisé en France par le groupe, leader français du vin et n°4 mondial, spécialisé dans la production, l’embouteillage et la commercialisation de vin (Baron de Lestac, Roche Mazet, Sidi Brahim…) Le projet comprend deux phases. Première phase: la construction d’un bâtiment logistique de 34.000m² dont la livraison est donc prévue fin 2017. Cette plateforme, située à 400m à vol d’oiseau du site actuel, aura une capacité de stockage de 30millions de bouteilles Deuxième étage de la fusée: la construction d’une nouvelle usine d’embouteillage de 24.500m². «Notre usine actuelle dispose de 13 lignes de production et embouteille 120millions de cols par an, explique Jean-Bernard Castel. La nouvelle usine sera dotée de 16 lignes et sortira 140millions de cols par an.» Celle-ci devrait voir le jour d’ici 2 à 3 ans. Après déménagement de l’ensemble des deux activités, le site actuel dont Castel est propriétaire, sera vendu.

Pont Jean-Jacques Bosc.Top départ
Les travaux de construction du futur pont Jean-Jacques Bosc qui reliera Bègles à Floirac devraient débuter au premier trimestre 2017. Pensé par l’agence OMA Rem Koolhaas – Clément Blanchet architectes, le futur pont long de 549m et large de 44m dont 15m seront dédiés aux déplacements piétonniers, devrait être emprunté par 22.000 véhicules par jour. Montant de l’investissement pour la métropole: 110millions d’euros. Livraison prévue en 2020.

Castorama. Déménagement en bordure de rocade
Déménagement en vue pour le Castorama de Mérignac. L’enseigne de bricolage installée depuis 30 ans au fond de la zone commerciale de Mérignac Soleil, va transférer son magasin un peu plus loin, le long de la rocade au niveau de la sortie n°10. Ce magasin sera la dernière évolution du concept avec un aménagement intérieur qui fait plus de place à la décoration et à la mise en scène des produits (espaces cuisine, salle de bain, rangement…). Concrètement le nouveau bâtiment développera 17.100m² de surface de vente totale. C’est un R+2 avec, au rez-de-chaussée et au 1e r étage un parking de 400 places en tout, et au-dessus du parking, une surface de vente intérieure de 12.400m². Le site disposera également d’une cour des matériaux de 4.000m² et d’un espace logistique de 3.000m². Montant de l’investissement: 30millions d’euros. Une cinquantaine d’embauches est prévue. Actuellement le magasin emploie 95 personnes. Début du chantier à l’été 2017 pour une livraison fin 2018 et une ouverture début 2019.

Cité numérique. Première tranche à l’automne
L’architecte Alexandre Chemetoff a été choisi pour reconfigurer l’ancien centre de tri postal de Bègles qui va être entièrement réhabilité et rénové pour accueillir l’écosystème numérique bordelais. Deux rues intérieures seront créées au cœur de la Cité numérique pour éclairer naturellement le bâtiment et une surélévation pour ajouter de la superficie sera réalisée en terrasse. Une première tranche sera livrée à l’automne 2017, la suivante à l’été 2018. Montant de l’investissement: 41millions d’euros. L’EPA Euratlantique à la fois promoteur et investisseur, annonce que 80% du programme est déjà commercialisé et est en négociations exclusives avec un investisseur pour sa vente. Au total, la Cité numérique développera 27.000m² dont 20.000m² seront dédiés à des espaces d’activités privés.

Gare Saint-Jean. Prête pour accueillir la LGV
Après 3 ans de travaux, la gare Saint-Jean et son extension côté Belcier seront prêtes en juillet pour l’inauguration de la LGV. En tout, 200millions d’euros ont été investis pour rénover la gare et sa grande verrière, réaménager les quais construire côté Belcier une nouvelle halle voyageurs de 2.500m² qui accueillera 1.800m² de services et de commerces et un nouveau parking de 860 places sur 7 niveaux.

Duval développement Atlantique.Deux hôtels à Arcachon
Deux ans de travaux sont programmés pour livrer un 5 étoiles et un 4 étoiles à Arcachon en bordure de la plage. Le bâtiment qui héberge la station marine et l’aquarium sera prochainement rasé pour laisser place à un nouvel ensemble immobilier. Suite à l’appel d’offres réalisé par le Ministère de l’économie et des Finances, c’est Duval développement Atlantique - Groupe Duval qui a été désigné comme lauréat. Le terrain de 4.880m² accueillera notamment un hôtel 5 étoiles composé de 95 chambres, d’une salle de fitness, de salles conférences, d’un restaurant et au dernier étage d’un spa avec piscine extérieure. Une résidence hôtelière 4 étoiles doit également voir le jour. Elle intégrera 24 suites, un casino, 78 logements de standing réalisés par Vinci Immobilier Résidentiel. En sous-sol, un parking d’une capacité de 430 places de stationnement (dont 200 places de parking public) verra le jour. Les travaux devraient débuter tout début 2017 avec comme objectif de livrer l’ensemble du programme à la fin 2018.

Parc des expositions. Un hall 2 flambant neuf en 2018
29M€ pour un nouveau hall 2 qui pourra accueillir jusqu’à 6.000 personnes et permettra à Bordeaux d’être compétitif pour accueillir des grands congrès et des conventions d’affaires…, c’est l’investissement que s’apprête à réaliser la Sbepec, la société gestionnaire du Parc des expos de Bordeaux avec le concours financier de la Métropole (22M€), de la ville de Bordeaux (6M€), et de la région Nouvelle Aquitaine (4,5M €). Ce nouveau hall polyvalent d’une surface utile de 14.000m² dont 1.000m² de hall d’accueil, 8.000m² de grande halle modulable et équipée de gradins rétractables, de salles de réunion et d’espaces de services, sera construit en lieu et place de l’actuel devenu obsolète et qui n’était plus utilisé. L’entrée principale sera abritée par un immense auvent de 25 mètres de porte à faux. Sa construction a été confiée aux deux agences d’architecture bordelaises Arsène-Henri Triaud et Brochet Lajus Pueyo. Les travaux de démolition de l’actuel hall 2 débuteront en janvier2017 et la construction du nouveau bâtiment début 2018 sans que cela ne gêne l’exploitation du reste du Parc des expos. La livraison est prévue entre fin 2018 et au plus tard avril2019 puisque ce nouvel équipement devra être prêt pour accueillir Vinexpo 2019.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.