Gironde

Logistique

GT Logistics promet CDI et logement pour faciliter ses recrutements

Par Astrid Gouzik, le 24 mai 2018

L'entreprise GT Logistics, spécialiste de la logistique, cherche à embaucher 250 personnes dans toute la France. Pour faciliter les recrutements, l'ETI de Bassens (Gironde) promet non seulement des CDI mais aussi d'aider ses salariés à trouver un logement. 

Photo : GT Logistics

« Si vous connaissez des jeunes qui ont besoin de travailler, on les embauche demain en CDI. On les forme, on les loge, on leur donne un vélo et ils travaillent sur des voitures de course ». Eric Sarrat, président de GT Logistics, le raconte sur le ton de la plaisanterie mais le problème est bien réel pour le logisticien. « Nous avons recours à l’intérim de façon éhontée, cela représente entre 25 et 30 % de la masse salariale de l’entreprise », déroule-t-il.

Pour stabiliser ses effectifs, l’ETI basée à Bassens, en Gironde (1100 salariés, 58 M€ de CA en 2017) cherche à recruter 250 personnes dans toute la France. Et pour attirer les candidats sur des métiers qui, de l’aveu même du dirigeant, « n’ont pas de gros niveaux de salaire », GT Logistics est prêt à tout ! « On est prêts à aller chercher de la main d’œuvre dans des régions où le chômage est fort et à les déplacer là où se trouve la demande. Mais pour un opérateur logistique, se loger à Versailles ou à Annecy, c’est difficile », reconnaît Eric Sarrat. C’est la raison pour laquelle GT Logistics multiplie les initiatives pour faciliter le logement de ses collaborateurs.

Faire construire des logements

Parmi les plus notables, il veut par exemple faire construire des « chalets » pour ses salariés. « A Annecy, il ne nous manque plus que le terrain », explique Eric Sarrat. Pour 500 euros par mois, GT Logistics pourrait donc fournir un logement à une famille, 300 euros par mois pour un collaborateur célibataire. Et en attendant que les constructions sortent de terre, l’entreprise se porte caution pour les locations de ses salariés et réserve des places dans des foyers de jeunes travailleurs.

« Nous sommes même prêts à acheter des camping-cars d’occasion, cela pourrait répondre à un besoin temporaire », envisage le dirigeant. Dernièrement, l’entreprise a aussi lancé une opération de colocation en mettant en relation ses salariés. Tous les moyens sont bons pour attirer les candidats !  

Photo : GT Logistics