Bordeaux

Logistique

GT Logistics : Le Bordelais assurera toute la logistique de la biscuiterie Poult

Par Juliette Jaulerry, le 09 septembre 2016

Supply chain La Biscuiterie Poult, GT Logistics et le bâtisseur GSE ont posé début juillet la première pierre de la future plateforme logistique à Montauban. Un investissement de plus de 7 millions d'euros pour le Bordelais que assurera la logistique amont et aval

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Éric Sarrat, le président de GT Logistics, Mehdi Berrada le président de Poult et Christophe Dubail, le directeur général adjoint de GSE France, ont posé début juillet la première pierre de la plateforme logistique de Poult à Montauban. (Tarn-et-Garonne). Ce bâtiment dont une partie des murs extérieurs et de la toiture est déjà bâtie, permettra à la biscuiterie de rassembler sa logistique en un seul lieu, au lieu de six, et de rapprocher l'espace stockage de l'usine de production. Le projet a mis une vingtaine d'années à se concrétiser, le temps de trouver le contexte financier idéal pour un tel engagement. Il permettra de simplifier la logistique et de réduire les transports routiers (notamment entre l'usine et les deux sites de stockage de Montech, à 10 km de l'usine) du fabricant de biscuits sucrés. Celui-ci affiche maintenant un CA global de 300 millions d'euros et compte 1 400 personnes depuis sa dernière opération de croissance externe : quelques semaines auparavant, le groupe dirigé par Mehdi Berrada annonçait l'acquisition du hollandais Banketgroep spécialisé dans le biscuit à base de gaufre. Poult se retrouve hissé à la place de leader européen du biscuit en marque propre MD.

GT Logistics et GSE, les deux partenaires du projet

Démarrés en février, les travaux seront finis d'ici fin septembre : les 14 000 m² de hangar pourront abriter 14.000 palettes. Une cellule de 1 500 m² sera aussi dédiée au froid (pour les produits chocolatés notamment). Une sorte de corridor (une voirie couverte de 70 mètres) sera aménagé pour faire le lien entre l'usine et la plateforme. Deux robots (800 à 900 000 € d'investissement) assureront le transport entre l'usine et la plateforme : il s'agit de système de chariots automatisés sans conducteur, qui pourront assurer les déplacement 24h sur 24.

Un investissement de plus de 7 millions d'euros

La logistique a été sous-traitée au bordelais GT Logistics qui est propriétaire du terrain et qui emploiera une vingtaine de personnes sur le site : « Ce sera à la fois le lieu de réception des matières premières nécessaires à la fabrication des biscuits et le lieu de stockage des produits finis et des emballages », explique Éric Sarrat, président de GT Logistics. La construction du bâtiment a été confiée à GSE (siège à Avignon), spécialiste de l'immobilier d'entreprise qui a une représentation régionale à Toulouse. Le bâtisseur construit son modèle "Modulog", conçu spécialement pour la logistique et « présentant des cellules adaptables, une optimisation des espaces et une architecture confortable avec des puits de jour pour une lumière naturelle », explique Christophe Dubail, directeur général adjoint du groupe. Montant de total de l'investissement : plus de 7 millions d'euros.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises