Gironde

Conjoncture

Point de vue Gilets jaunes et voyants rouges

Par Astrid Gouzik, le 03 janvier 2019

Le mouvement des "Gilets jaunes" a agité la France au mois de décembre. Un mouvement qui aura des conséquences tangibles sur l'économie locale.   

L'édito
L'édito — Photo : Le Journal des Entreprises

« On ne peut accepter de voir toute une économie paralysée en cette fin d’année ». La sentence de Patrick Seguin, président de la CCI Bordeaux Gironde, après d/france/mouvement-des-gilets-jaunes-quelles-consequences-sur-les-entreprises, se met au diapason du ras-le-bol des entrepreneurs girondins. Il faut dire que les blocages et les manifestations, à une période cruciale pour le chiffre d'affaires des commerçants notamment, sont lourds de conséquences. Économiques, et pour leur moral. Selon Bercy, les petits commerçants pourraient pâtir d'une baisse de 40 % de leur activité sur la fin d'année. De son côté, la Banque de France a divisé par deux sa prévision de croissance du PIB pour le quatrième trimestre. Quant à la confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), elle anticipe 10 milliards d'euros de pertes pour la période.

Voyants rouges pour l'économie de la Gironde

Les répercussions sur la conjoncture girondine se feront ressentir d'autant plus cruellement que le troisième trimestre de l'année avait déjà marqué une inflexion notable. L'Ordre des experts-comptables d'Aquitaine rapporte un net tassement de la croissance (+0,5 %). Pour la première fois depuis début 2017, la croissance aquitaine passait en dessous de la moyenne nationale. Et le niveau d'investissement est en chute libre

Durant ces semaines de mobilisation, certains ont rencontré des difficultés d'approvisionnement. D'autres avaient au contraire mobilisé de la trésorerie pour disposer de stocks suffisants pour la période des Fêtes, mais les commerces sont déserts… Les commerçants vont maintenant devoir écouler ces stocks, probablement à prix réduits, à l'heure où le commerce se plaint déjà de pâtir des remises pratiquées tout au long de l'année. Pour amortir les secousses de la vague "gilets jaunes", Medef, CCI et collectivités locales ont multiplié les initiatives de soutien aux entreprises. De quoi apaiser l'inquiétude de leurs dirigeants ? C'est moins sûr.

Ce billet a été publié dans Le Journal des Entreprises n°378, janvier 2019, édition Bordeaux.

L'édito
L'édito — Photo : Le Journal des Entreprises