Bordeaux

e-commerce

Feed Manager sait pousser la communication de ses clients 

Par Jean Berthelot de La Glétais, le 14 janvier 2020

Feed Manager a été créée en 2010 à La Rochelle par Maxime Doreau, pour devenir bordelaise deux ans plus tard. Cette agence de web marketing spécialisée en publicité e-commerce, inspirée par le géant voisin CDiscount et rachetée par Labelium en 2016, annonce la création d'une douzaine de postes en 2020, pour compter 40 collaborateurs. 

Feed Manager à Bordeaux.
Maxime Doreau est le fondateur et PDG de l'agence bordelaise Feed Manager. — Photo : DR

Feed manager ; derrière ce nom anglophone, se cache une entreprise bien française, très néoaquitaine, même. Née en 2010 à La Rochelle, elle a déplacé son siège à Bordeaux deux ans plus tard. « Nous sommes une agence de web marketing spécialisée en publicité e-commerce », commence Maxime Doreau, son fondateur, pdg. « Nous récupérons le catalogue produit du e-commerçant et nous fabriquons des supports destinés à Google, Facebook, ou des marketplaces comme Amazon, La Redoute ou Cdiscount. » C’est d’ailleurs en travaillant pour ce dernier employeur qu’est venue l’idée de Feed Manager : « J’étais en charge du comparateur de prix, et notre grande force était notre capacité à sourcer les produits. J’ai eu envie de pousser plus loin la communication autour de ces produits, mais pas avec une communication massive, je voulais être plus dans le “pull” que dans le “push” ». Autrement dit, ne pas multiplier les sollicitations mais les adresser de manière fine à des clients qu’elles sont réellement susceptibles d’intéresser.

Google Shopping, le tournant

« En 2012, au-delà du retour à Bordeaux, il y a eu un autre tournant avec l’embauche d’un premier salarié. C’est aussi l’année de la création de Google Shopping, et nous sommes très vite devenus l’une des seules agences capables d’amener des marchands sur cette plateforme », résume Maxime Doreau. C’est surtout sa capacité à concevoir des catalogues produits qui a alors permis à Feed Manager de se démarquer, et de poursuivre sa croissance jusqu’en 2016. Deuxième tournant majeur, l’entreprise est rachetée par Labelium, l’une des premières agences indépendantes de marketing digital en Europe. Depuis, Feed Manager a multiplié son chiffre d’affaires — dont elle ne souhaite pas divulguer le montant — par trois, passant de 12 à 28 collaborateurs. « Et notre phase d’embauche n’est pas terminée. L’an prochain, nous devrions compter une quarantaine de salariés », annonce Maxime Doreau.

Réussir en Europe

Parmi eux, 77 % de femmes, et la même proportion aux postes de managers. La bonne santé de son entreprise, son fondateur l’attribue à trois critères principaux : « il y a bien sûr l’apport de Labelium, la vraie synergie que nous avons pu trouver. Il y a ensuite l’arrivée de ses clients, nous avons pu nous internationaliser et nous tourner davantage vers les grands comptes. Enfin notre force est également notre taux de rétention de nos clients, 97 % cette année : ils nous assurent toujours leur confiance, nous avons une culture de la transparence et de l’honnêteté qui les convainc sur le long terme. » Deux défis majeurs attendent désormais Feed Manager : « d’abord, pérenniser le bureau Labelium que nous venons d’ouvrir à Bordeaux. Ensuite, positionner notre entreprise comme le leader en Europe, échelle à laquelle elle ne vit pas encore par elle-même », conclut Maxime Doreau.

Feed Manager à Bordeaux.
Maxime Doreau est le fondateur et PDG de l'agence bordelaise Feed Manager. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.