Euro 2016 : Les PME bordelaises investissent le terrain

Par Yann Buanec, le 09 juin 2016

Bordeaux accueillera cinq matches de football durant l'Euro 2016, et des centaines de milliers de supporters. De nombreuses entreprises locales seront présentes au stade et sur la Fan Zone pour les accueillir, les restaurer, les fouiller... Avec de beaux contrats à la clé.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Les amateurs de football seront à la fête du 10 juin au 10 juillet. Les entreprises locales aussi. L'Euro 2016 représente de belles perspectives de business pour le secteur du tourisme, mais aussi de l'événementiel. Avec plusieurs pôles où leur activité sera concentrée : le centre d'entraînement des Girondins, qui accueillera l'équipe de Belgique, le Matmut Atlantique, où se dérouleront cinq matches, et la Fan Zone, où des festivités seront organisées durant la compétition.




20 prestataires et 30 fournisseurs

Installée place des Quinconces, à Bordeaux, la Fan Zone pourra accueillir 62.000 personnes et devrait voir passer 700.000 supporters durant l'Euro 2016. Pour les accueillir, les restaurer, mais aussi les fouiller, 20 entreprises prestataires travailleront sur le site au quotidien, et plus de 30 fournisseurs. Une immense organisation a donc été mise en place, sous la houlette de Girondins Sport Events et Côte Ouest. L'agence événementielle des Girondins de Bordeaux a été désignée comme délégataire par Bordeaux Métropole suite à un appel d'offres en juin 2015 pour la conception, l'aménagement et l'exploitation de la Fan Zone et a fait appel à l'agence bordelaise Côte Ouest comme prestataire principal. « Nous intervenons en production exécutive et nous nous occupons de la technique, de la logistique, de la sécurité... explique François Parrot, gérant de Côte Ouest. 800 salariés travailleront sur la Fan Zone, dont des spécialistes de la sécurité (Eclipse, USA B2F...), de la logistique événementielle (Brelet, Loca MS), des toilettes (Sani Mobile) de la technique (Du Show, ATC)... Pour assurer la sécurité du public dans un contexte d'état d'urgence, plusieurs entreprises de sécurité ont été sollicitées.




Contrat record pour Eclipse Sécurité

Pour Eclipse, habitué à intervenir sur des événements de grande ampleur comme la Fête du vin ou la Fête du fleuve, c'est un contrat record qui a été signé. « Sur la Fan Zone, nous avons gagné un marché à 360.000?, déclare Claude Laurent, cogérant. Nous allons mobiliser 200 salariés place des Quinconces ». L'entreprise sera également présente au stade car elle a signé avec l'UEFA, pour 80 agents postés à chaque match devant la tribune des journalistes, ainsi qu'avec Vinci pour 60 personnes en charge de la sécurité incendie. L'effervescence de l'Euro 2016 ayant des répercussions au-delà des sites sportifs, Eclipse sera présent au Grand hôtel de Bordeaux et aux CHU. « Au total, l'événement devrait générer 700.000? de chiffre d'affaires et faire intervenir 450 salariés. Pour faire face à un tel événement, nous avons formé 120 personnes dans notre centre de Pessac ».




Cinq restaurants sur la Fan Zone

Une bonne partie des salariés travaillera pour les cinq espaces de restauration exploités par La Brasserie Bordelaise, Le Txistu, Saint Once, Le Pub Saint Aubin et Arom Traiteur. « J'investis 300.000? sur la Fan Zone pour proposer un restaurant " Chicken n Ribs " de 180 couverts et deux buvettes, déclare Didier Oudin, P-dg du groupe Arom. 150 personnes seront mobilisées sur l'Euro 2016 pendant 30 jours ». Le traiteur sera également aux fourneaux du Matmut Atlantique, même si son nom n'apparaîtra nulle part. C'est Hédiard qui a été désigné comme traiteur exclusif de la compétition sur tous les stades et qui fait localement appel à de la sous-traitance. Pour de nombreuses entreprises, les 30 jours de compétition vont représenter un surcroît d'activité qui nécessite de renforcer les effectifs. Pour répondre à leurs besoin, la CCI de Bordeaux et Pôle emploi ont donc eu l'idée de créer un Bistrot des employeurs, situé rue Saint-Rémi, au centre-ville de Bordeaux.




En cas de besoin

Pour ses besoins propres, l'UEFA a fait appel à Proman, spécialiste du travail temporaire. « Nous avons déjà pourvu plus d'une centaine de postes à Bordeaux, dans les métiers de la logistique et manutention, accueil et sécurité, et métiers de bouche », indique déclare Grégory Delbaere, responsable marketing et communication. Certaines TPE locales ont également réussi à décrocher des contrats dans le cadre de l'Euro 2016. C'est notamment le cas des Ateliers Ioland, qui installeront trois de leurs toilettes sèches au centre d'entraînement du Haillan, où plus de 100 journalistes sont attendus. « Le marché ne représente que 2.000?, mais il nous permet de valoriser nos prestations en capitalisant sur un contrat emblématique », considère Frédéric Rolland, le dirigeant.



Yann Buanec

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.