Gironde

Santé

Ernesti veille sur les personnes âgées

Par Jean Berthelot de La Glétais, le 21 mars 2019

Séverine et Quentin Zakoian ont créé, en 2017, Ernesti, une plateforme qui met en relation des étudiants en santé et des personnes âgées ayant besoin d’une présence à leur domicile la nuit.

aide à domicile d'une personne âgée
800 étudiants sont inscrits sur la plateforme d'Ernesti et accompagnent les personnes âgées à leur domicile. — Photo : ©Alexander Raths - stock.adobe.com

Les créateurs

Originaires de Bordeaux, Séverine et Quentin Zakoian sont jumeaux. À 25 ans, ils ont connu deux entrées dans la vie professionnelle très différentes, qui les ont amenés à se retrouver pour lancer Ernesti.

Un Master 2 en poche, Séverine devient psychologue clinicienne de santé et exerce dans des services de soins palliatifs. Quentin, lui, fait une école d’ingénieurs, durant laquelle une césure lui permet de découvrir le milieu de l’audit et du conseil financier. En dernière année d’école, il choisit de suivre un parcours d’entrepreneur ; un tiers de ses cours sont supprimés, et il consacre ce temps gagné à son projet, Ernesti donc.

Le concept

« Notre mère est médecin dans la région bordelaise, et elle se trouve régulièrement confrontée au même problème », résume Quentin. « Des patients dont les parents sont âgés, ne veulent pas quitter leur domicile, mais ne peuvent rester seuls. Bien sûr, une aide-soignante peut passer pour la toilette, une infirmière pour les soins, mais la nuit ces personnes restent seules. Ma mère a même été face à une situation extrême : une patiente refusant d’aller effectuer des soins loin de chez elle pour ne pas laisser un parent âgé seul. Alors ma mère a eu une idée : demander à Séverine, alors étudiante, de passer quelques nuits par semaine au domicile de cette personne. »

L’idée d’Ernesti était née : l’entreprise met en rapport des étudiants en écoles de médecine ou de paramédecine avec des personnes âgées qui ont besoin d’une présence nocturne. Les premiers restent de 20h à 8h, et sont rémunérés 50 euros nets par nuit. Les seconds, ou leurs familles, règlent via CESU 83 euros, soit 46 après crédit d’impôt.

Créé en juin 2017, Ernesti a déjà proposé plus de 400 accompagnements de nuit, surtout à Paris, Bordeaux — où elle est basée — et Toulouse. Plus de 800 étudiants sont inscrits sur la plateforme, où leur profil est vérifié et qui leur permet de se présenter aux familles via des vidéos d’une minute.

Les perspectives

Comptant aujourd’hui trois associés, un stagiaire et un alternant, Ernesti cherche un spécialiste du webmarketing. D’ici quelques mois, ses dirigeants espèrent recruter dix personnes pour accélérer le développement. « Nous souhaitons notamment rendre le site web encore plus fonctionnel, reprend Quentin Zakoian. On peut déjà payer en ligne, mais nous voulons rendre plus faciles les échanges entre les étudiants et les familles », explique le chef d'entreprise. Celui-ci souhaite étendre sa zone de couverture pour passer le cap des 5 000 nuits dès cette année.

aide à domicile d'une personne âgée
800 étudiants sont inscrits sur la plateforme d'Ernesti et accompagnent les personnes âgées à leur domicile. — Photo : ©Alexander Raths - stock.adobe.com

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.