Gironde

Industrie

En plein développement, Olikrom pense à s'agrandir

Par Anne Cesbron, le 24 juin 2019

Le fabricant de pigments intelligents Olikrom, basé à Pessac, en Gironde, poursuit le déploiement de sa peinture routière luminescente. Fort de ses commandes à l'international et sur de nouveaux segments, la jeune entreprise envisage d'agrandir sa chaîne de production girondine. 

Jean-François Létard, président d'OliKrom à Pessac
Après le domaine routier, Jean-François Létard, président d'OliKrom à Pessac, veut convaincre l'aéronautique. — Photo : Anne Cesbron

Le fabricant girondin de pigments intelligents pour l’industrie Olikrom (14 salariés, CA non communiqué) poursuit le déploiement de sa peinture photoluminescente qui émet de la lumière sans énergie électrique. Après Pessac, des marquages de pistes cyclables ont été réalisés sur les communes de Saclay et Palaiseau (Essonne) ainsi qu’à Châteauroux (Indre). Des dizaines de kilomètres de pistes vont suivre, également à l’international.

Aéronautique et sécurité industrielle

La petite PME basée à Pessac revient du Salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget avec des projets qui pourraient bien encore accélérer son développement. Un partenariat autour de l’intelligence des couleurs sur le segment de la sécurité industrielle aéronautique a notamment été signé avec un grand groupe encore confidentiel.

En attendant, les pigments fluorescents d’Olikrom, qui capturent et stockent la lumière, seront bientôt déployés dans le domaine de la sécurité industrielle, sur les parkings et aéroports. « Des tests sont en cours aux côtés de grands groupes, notamment au niveau de cheminement sécurisés des rondes de nuit des employés. Des retours d’expérimentation vont nous être communiqués et de nouvelles réalisations sont en cours », précise le fondateur et président d’Olikrom, Jean-François Létard.

La certification routière en cours

Olikrom devrait obtenir cet automne la certification routière qui lui permettra de réaliser des marquages sur les routes et autoroutes. Une première évaluation de l’expert public Cerema avait validé la conformité d’usage, mais s’était prononcée pour un changement de couleur. En partenariat avec Eiffage, les correctifs avaient été réalisés dans la foulée. La commercialisation de la solution d’Olikrom est pour l’heure prévue en 2021.

Une nouvelle usine

À échéance de deux à trois ans, le spécialiste des pigments intelligents envisage l’ouverture d’un nouveau site pour accompagner la croissance de sa production, « pour passer d’une dizaine de tonnes par mois à un tonnage bien plus conséquent. Nous procédons par étapes. Des recrutements de commerciaux sont engagés, les postes de production vont suivre, notamment pour les autres produits que nous développons et qui arrivent à maturité ». Cinquante personnes constitueraient les effectifs de ce futur site girondin. Des fleurons de l'industrie utilisent déjà les pigments d'Olikrom, tels Airbus, Eiffage ou encore Turbomeca.

Jean-François Létard, président d'OliKrom à Pessac
Après le domaine routier, Jean-François Létard, président d'OliKrom à Pessac, veut convaincre l'aéronautique. — Photo : Anne Cesbron

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.