Gironde

Distribution

Dock du vin se développe hors de son berceau girondin

Par Astrid Gouzik, le 21 mai 2019

Dock du vin, l'enseigne bordelaise spécialisée dans la vente de vins et spiritueux du groupe Ballande, va ouvrir une première enseigne dans les Alpes Maritimes, à Vallauris. Un premier pas pour le développement national de l'entreprise.

Cave Dock du vin
Les caves du girondin Dock du vin commencent à s'implanter dans le Sud-Est de la France et viennent d'ouvrir un magasin près de Cannes. — Photo : Dock du vin

Drôle d’idée pour un Bordelais d’aller poser ses bouteilles sur une terre de rosés ? Trois ans après sa création, l’enseigne de vente de vins et spiritueux Dock du vin (25 salariés, 4 millions d'euros de chiffre d'affaires) met un pied hors de son berceau girondin en rachetant la cave à vins Sovicoval à Vallauris, près de Cannes. « Les Alpes-Maritimes est l’un des départements les plus consommateurs de vin de Bordeaux », justifie Nicolas Pradeau, en charge du développement pour Dock du vin, filiale distribution du groupe bordelais Ballande (400 M€ de CA, 1100 salariés). Après Saint-Médard-en-Jalles, Artigues, La Teste et Bordeaux, ce sera donc la cinquième boutique de l’enseigne à ouvrir ses portes.

Un développement limité

Lors de la création de Dock du vin en 2016, l’objectif était d’atteindre une quinzaine de points de vente fin 2018. Force est de constater que l’on est loin du compte. « Notre cahier des charges limite les ouvertures de magasins », se défend Nicolas Pradeau. « Nous avons des critères très stricts pour implanter un nouveau magasin et la perle rare est difficile à trouver, surtout dans les régions où nous ne sommes pas encore implantés car l’information nous remonte moins facilement qu’à Bordeaux. »

Le premier impératif de Dock du vin est de cibler les pôles alimentaires, pour être entouré d’autres commerces de bouche. « Nos meilleurs pourvoyeurs de clients sont les commerces alentour », souligne le responsable. Lorsque ces zones, peu nombreuses, sont ciblées, la liste des critères s’allonge encore. Le local doit disposer de suffisamment de places de parking à proximité, avoir une certaine hauteur de plafond… Pour Sovicoval, à Vallauris, l’affaire a été rondement menée. Dock du vin n’a eu qu’à réorganiser le magasin existant pour qu’il colle au concept de l’enseigne puisqu’il s’agissait déjà d’une cave à vin. Mais ce n’est pas toujours le cas. « En 2016, nous avons créé le premier magasin ex nihilo », se souvient Nicolas Pradeau.

Vers la région parisienne

Maintenant que l’enseigne girondine a mis le cap vers le Sud-Est, elle compte bien explorer les potentialités du territoire et déployer son concept dans la région. « Ce territoire est moins 'outillé' que Bordeaux en matière de caves à vin », constate Dock du vin, qui espère bientôt signer le bail pour une deuxième enseigne et s’est déjà mis en quête d’une troisième implantation. Tout en gardant un œil sur les Alpes-Maritimes, le caviste concède vouloir également aller « faire un petit tour en région parisienne ».

Fort de ses premières expériences, l’entreprise ne s’est pas fixée de calendrier pour les ouvertures de ses magasins. Elle affiche en revanche des objectifs clairs en termes de chiffre d’affaires. Chaque magasin réalise en moyenne un chiffre d’affaires de 700 000 euros par an et devra atteindre 1 M€ d’ici à 2020. Un défi qui ne concerne que la Gironde puisque Sovicoval réalisait déjà 1,60 M€ de CA lors de son rachat par Dock du Vin.

Cave Dock du vin
Les caves du girondin Dock du vin commencent à s'implanter dans le Sud-Est de la France et viennent d'ouvrir un magasin près de Cannes. — Photo : Dock du vin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.