Gironde

Immobilier

Témoignage Coronavirus : Pour Jean-David Lépineux d'Opinion System, le temps n’est pas à la gratuité mais à la solidarité

Par Anne Cesbron, le 16 avril 2020

Après un mois de confinement, Opinion System (50 salariés, 3,10 M€ de CA en 2019, basé à Lanton en Gironde), organisme indépendant de sondage spécialisé dans les avis clients sur internet basé à Lanton (Gironde), a lancé une campagne d’appels auprès d'un tiers de ses clients, les agences immobilières. Jean-David Lépineux, le PDG a découvert l’attitude « de repli sur soi » de près d’un quart de ses adhérents et propose une autre approche.

C’est auprès des agences immobilières qu’Opinion System a proposé ses premiers services. « Nous faisons office de tiers de confiance, en tant que seul institut de sondage indépendant spécialisé dans le recueil, le contrôle et la diffusion d’avis clients triplement certifié Afnor », précise de fondateur. Aujourd’hui, 25 % des agences immobilières françaises travaillent avec Opinion System.
C’est auprès des agences immobilières qu’Opinion System a proposé ses premiers services en 2010. Aujourd’hui, 25 % d'entre elles travaillent avec l'institut de sondage indépendant spécialisé dans le recueil, le contrôle et la diffusion d’avis clients triplement certifié Afnor. — Photo : DR

« Dès l’annonce du confinement, Opinion System s’est immédiatement mis au télétravail. Cela s’est fait sans trauma, puisque nous sommes tous habitués à travailler au téléphone. 25 des 50 salariés de l’entreprise sont passés en garde d’enfants ou en chômage partiel. Opinion System est spécialisé dans le contrôle des avis clients sur internet. Du coup, nous avons décidé d’engager une campagne d’appels en direction de nos 8 000 clients. Étaient ciblées les agences immobilières adhérentes.

La gratuité, fausse bonne idée

Jean-David Lépineux, fondateur d’Opinion System.
Jean-David Lépineux, fondateur d’Opinion System. - Photo : DR

Les premiers retours ont été déconcertants. Alors que souhaitais que l’on mesure le moral des troupes, près d’un quart des interlocuteurs réclamait qu’Opinion System suspende la facturation des abonnements à nos services. Je ne m’attendais pas du tout à cette vague de demande de gratuité. Je croyais que nous étions tous conscients que nous devions au contraire raisonner en termes de solidarité.

J’ai alors proposé un accord : j’étais prêt à prendre des risques, à proposer de la gratuité si, de leur côté, ils s’engageaient à faire de la gratuité ou du report de redevances… Mais j’ai très vite compris qu’ils n’en feraient rien ».

Un enjeu de réputation

« En revanche j’étais convaincu qu’une action solidaire devait être engagée. J’ai alors pensé à aider à la fabrication de masques. Puis, nous avons décidé de lancer un fonds de soutien dédié à l’alliance « Tous contre le Virus » (regroupant l’institut pasteur, la fondation de France et l’AP-HP). Revoir à la baisse ses programmes d’investissement, se replier sur soi, impacterait directement nos fournisseurs et favoriserait, par un effet de vases communicants, une accélération de la dégradation de la situation économique de l’écosystème. Nous devons rester unis afin de préparer les meilleures conditions d’une reprise d’activité rapide, tout en optimisant la qualité du lien client-fournisseur.

Favoriser la recherche médicale et les professionnels de la santé était selon moi la clé de voûte de cette sortie de crise. Nous avons présenté ce projet à un panel de nos adhérents et je dois avouer que j’ai à nouveau été surpris et heureux de voir que plus de 90 % d’entre eux soutenaient cette action.

Penser la reprise

« Pour concrétiser ce fonds, nous avons prévu qu’un pourcentage sur chaque abonnement aux services d’Opinion System serait ainsi dédié au fonds de solidarité. Cela étant dit, je crains quand même une baisse importante de mon chiffre d’affaires, que je mesure aujourd’hui via le taux de rejet des prélèvements bancaires, qui a triplé en mars. Et puis, se pose la question de la réintégration totale de tous mes salariés à l’issue des événements. C’est ambitieux, mais c’est ma volonté, je veux être optimiste pour la reprise. J’espère, après la crise, pouvoir reprendre nos objectifs de nouveaux marchés européens et sur l’expertise comptable, un nouveau segment, après ceux des agences immobilières et des auto-écoles. »

C’est auprès des agences immobilières qu’Opinion System a proposé ses premiers services. « Nous faisons office de tiers de confiance, en tant que seul institut de sondage indépendant spécialisé dans le recueil, le contrôle et la diffusion d’avis clients triplement certifié Afnor », précise de fondateur. Aujourd’hui, 25 % des agences immobilières françaises travaillent avec Opinion System.
C’est auprès des agences immobilières qu’Opinion System a proposé ses premiers services en 2010. Aujourd’hui, 25 % d'entre elles travaillent avec l'institut de sondage indépendant spécialisé dans le recueil, le contrôle et la diffusion d’avis clients triplement certifié Afnor. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail