Bordeaux

Vin

Comment la start-up EthicDrinks met du vert dans son vin

Par Astrid Gouzik, le 14 janvier 2021

La start-up EthicDrinks fondée à Bordeaux fin 2019 a mis en place des mesures éco-responsables sur l'ensemble de ses processus de production et de distribution du vin afin d’avoir l’impact écologique le plus faible possible. 

Mickaël Alborghetti , CEO et co-fondateur d'EthicDrink.
Mickaël Alborghetti , CEO et co-fondateur d'EthicDrink, veut faire en sorte que les processus de production et de distribution du vin aient un impact écologique le plus faible possible. — Photo : EthicDrinks

C’est au retour d’un voyage à Bali, en 2019, sidéré par les amoncellements de plastiques sur les plages, que Mickaël Alborghetti décide de quitter son emploi pour se lancer dans l’entreprenariat. Ingénieur agronome de formation, petit-fils d’un viticulteur bourguignon, il ambitionne alors de faire bouger un secteur qui peine parfois à innover. Quelques mois plus tard, naît EthicDrinks, la start-up fondée avec son épouse Camille (elle aussi ingénieure agronome), pour "rendre le monde du vin plus responsable".

Entreprise à mission

L’entreprise bordelaise (7 salariés, 400 000 euros de CA en 2020) propose à la vente des vins bios dont la logistique, le transport et le packaging ont l’impact environnemental le plus faible possible : suppression des capsules, utilisation de colle végétale pour les étiquettes en papier recyclé et recyclable, verre foncé, bouchons naturels…"Je réfléchissais depuis un moment à la manière de rendre le métier de négociant plus respectueux de l’environnement. Attaquer le problème par l’angle du bio me paraissait essentiel mais court en termes d’innovation", raconte Mickaël Alborghetti.

Des convictions fortes qui poussent rapidement la jeune entreprise à acquérir le statut de société à mission (une qualité introduite par la loi Pacte permettant à une société de déclarer sa raison d’être à travers plusieurs objectifs sociaux et environnementaux, NDLR). "Une première dans le secteur du vin", tient à préciser Mickaël Alborghetti. La start-up s’est donc engagée sur cinq objectifs, notamment compenser ses émissions de CO2, éliminer le plastique dans les produits et les emballages ou commercialiser uniquement des vins ayant un label certifié.

Le défi américain

Si EthikDrinks a atteint la rentabilité dès son premier exercice, l’année 2020 aura tout de même été mouvementée pour les fondateurs. Éprouvée par la crise sanitaire dès sa création, la jeune pousse semble avoir traversé la tempête sans subir trop de dégâts. "La consommation de vin bio a augmenté de 10 % en 2020. Nous sommes positionnés sur l’un des rares secteurs en croissance", observe Mickaël Alborghetti. Depuis quelques jours, la société - qui réalise une partie de son chiffre d’affaires aux États-Unis - doit essuyer la "taxe Trump", une majoration de 25 % des droits de douane sur les vins français. "Jusqu’à présent, on échappait à cette taxe car nos vins étaient au-delà des 14 degrés d’alcool. Mais nos importateurs semblent rassurés par l’élection de Biden", commente le jeune dirigeant. En France, la start-up a entamé des discussions avec une grande chaîne de distribution afin d’implanter ses vins dans leurs magasins. "Maintenant nous pouvons aller chercher ces clients-là car nous avons de quoi leur montrer que l’on sait faire du bon vin à des prix attractifs".

Entièrement financée sur fonds propres jusqu’à maintenant, la start-up, accompagnée par le Village by CA Aquitaine, réfléchit toutefois à une levée de fonds pour se développer plus rapidement et ambitionne déjà d’aller jouer sur le terrain des spiritueux et des boissons sans alcool.

Mickaël Alborghetti , CEO et co-fondateur d'EthicDrink.
Mickaël Alborghetti , CEO et co-fondateur d'EthicDrink, veut faire en sorte que les processus de production et de distribution du vin aient un impact écologique le plus faible possible. — Photo : EthicDrinks

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail