Nouvelle-Aquitaine

Biotech

Comment la biotech Sophia Genetics catalyse des talents du monde entier

Par Astrid Gouzik, le 01 février 2021

L'entreprise de biotechnologies Sophia Genetics, spécialisée dans la médecine basée sur les données, devrait recruter 60 personnes en Nouvelle-Aquitaine en 2021. Sur ses sites de Bidart et de Pessac, elle attire des salariés venus du monde entier. 

En Nouvelle-Aquitaine, Sophia Genetics compte 73 salariés et devrait en recruter 60 supplémentaires en 2021.
En Nouvelle-Aquitaine, Sophia Genetics compte 73 salariés et devrait en recruter 60 supplémentaires en 2021. — Photo : Sophia Genetics

86. C’est le nombre de salariés que la biotech suisse Sophia Genetics a recruté en France depuis son installation en 2017, dont 72 personnes pour la seule Nouvelle-Aquitaine, réparties entre ses deux sites de Bidart (Pyrénées-Atlantique) et Pessac (Gironde). En 2021, la start-up - qui compte 350 salariés au niveau mondial - devrait encore embaucher 60 personnes supplémentaires dans la région. Le rythme des recrutements est soutenu pour cette entreprise créée en 2011 par le Basque Jurgi Camblong, et constitue un véritable challenge dans un secteur où les profils recherchés font souvent défaut. Sophia Genetics développe une intelligence artificielle capable d’analyser des données génomiques, notamment pour le diagnostic des cancers. Plus de 400 hôpitaux dans le monde sont actuellement reliés à la plateforme de Sophia Genetics.

« Nous recrutons principalement des profils IT, beaucoup de développeurs parfois très expérimentés et parfois sortant d’école. À Pessac, nous recherchons surtout dans le domaine de la data science, des bio statisticiens », précise Pauline Lestarpe, responsable des ressources humaines chez Sophia Genetics. Déjà très active sur le réseau professionnel Linkedin, l’entreprise veut développer sa marque employeur afin de se faire connaître en dehors du secteur des biotechnologies pour multiplier ses chances de tomber sur la perle rare lors des campagnes de recrutement. « Pour certains postes, nous recherchons des compétences très spécifiques, cela peut prendre du temps de trouver le bon candidat », concède-t-elle.

Un accompagnement logistique

Et ils viennent parfois de loin : « en Nouvelle-Aquitaine, certains de nos salariés viennent des États-Unis, du Canada, de Syrie, de Grèce ou encore d’Inde », explique Pauline Lestarpe. « Et plus généralement, les candidats vivent à plus de 70 km du lieu de travail ». Afin de renforcer son attractivité et de faciliter l’installation de ses futurs salariés, Sophia Genetics a donc décidé de s’adjoindre les services de la société Ma Nouvelle Ville (52 agences en France). Les salariés sont ainsi accompagnés pour trouver un logement ainsi que pour diverses démarches administratives pouvant aller de l’ouverture d’un compte bancaire à la souscription d’un abonnement internet.

Un partenariat est mis en place depuis deux ans entre Sophia Genetics et Ma Nouvelle Ville. « Lorsque j’ai intégré l’entreprise, j’étais surprise que ce genre de dispositif ne soit pas utilisé. Au cours de mes expériences précédentes, on le proposait systématiquement, c’est un levier de recrutement efficace », assure Pauline Lestarpe. « L’opération ne nous coûte rien. Les prestations de Ma Nouvelles Ville sont prises en charge via les taxes que nous versons à Action Logement. Cela nous demande seulement un peu de temps pour faire le lien avec la start-up », explique-t-elle. Le salarié accompagné peut par ailleurs décider d’opter pour des services supplémentaires qui seront à sa charge. Plus de 10 salariés de Sophia Genetics ont déjà bénéficié de l’accompagnement de Ma Nouvelle Ville.

En Nouvelle-Aquitaine, Sophia Genetics compte 73 salariés et devrait en recruter 60 supplémentaires en 2021.
En Nouvelle-Aquitaine, Sophia Genetics compte 73 salariés et devrait en recruter 60 supplémentaires en 2021. — Photo : Sophia Genetics

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail