Nouvelle-Aquitaine

Vin

Brexit : Pour le Château Réaut, le Royaume-Uni restera un marché convoité

Par Anne Cesbron, le 22 janvier 2021

Le domaine Château Réaut avec ses 27 hectares qui surplombent la Garonne, à Rions, vient de faire entrer six Britanniques dans son pool de 600 investisseurs copropriétaires. Il s'agit pour Yannick Evenou, fondateur et directeur de la propriété de renforcer la notoriété de la jeune marque au Royaume-Uni.

Yannick Evenou, depuis le nouveau chai de Château Réaut qui propose un espace restauration avec terrasse.
Yannick Evenou, depuis le nouveau chai de Château Réaut. — Photo : © Anne Cesbron/JDE

Voilà dix ans que la propriété en Cadillac Côtes de Bordeaux a ouvert son groupement foncier agricole à des investisseurs, copropriétaires, rétribués en bouteilles. Pour sa dernière vague en date de vente de parts, en décembre dernier, Château Réaut (6 salariés, 1,50 M€ de chiffre d’affaires en 2020) avait souhaité accueillir un tiers d'actionnaires étrangers : un bon moyen de faire découvrir ses merlot, cabernet sauvignon et cabernet franc. Tchèques, Belges, Russes, Espagnols ont frappé à la porte du domaine, ainsi que six Britanniques. Brexit ou non, ces candidatures ont été les bienvenues.

Un laboratoire

« Le marché du Royaume-Uni reste et restera convoité. Nous n’y sommes pas suffisamment établis, nous y réalisons 10 % de notre chiffre d’affaires. Quand bien même, il y aurait eu des taxes en plus, nous souhaitions y renforcer notre présence », assure le dirigeant. « En plus d’être une terre de grands amateurs de bordeaux, le Royaume-Uni constitue véritablement un laboratoire, un marché très regardé par le monde entier », insiste Yannick Evenou. Autre signe qui ne trompe pas, depuis le début de l’année, Château Réaut s’est adjoint les services d’un agent commercial anglais, pour développer le business sur place.

Yannick Evenou, depuis le nouveau chai de Château Réaut qui propose un espace restauration avec terrasse.
Yannick Evenou, depuis le nouveau chai de Château Réaut. — Photo : © Anne Cesbron/JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail