Gironde

Immobilier

Avec une nouvelle identité, Human immobilier cultive sa croissance 

Par Romain Béteille, le 18 novembre 2021

Après avoir changé de nom en juillet dernier, Human Immobilier (anciennement Bourse de l’Immobilier), réseau intégré d’agences immobilières né en 1980 à Libourne, poursuit sa discrète mais solide croissance, misant sur une extension de son maillage et une diversification d’activités renforcée.

En juillet dernier, le réseau d’agences Le Bourse de l’Immobilier a changé de nom.
En juillet dernier, le réseau d’agences Le Bourse de l’Immobilier a changé de nom. — Photo : Romain Béteille

C’est une ascension discrète mais continue à laquelle s’attelle le groupe Human Immobilier. 41 ans après sa création à Libourne, le réseau de 502 agences anciennement baptisé Bourse de l’Immobilier surnage dans un marché fluctuant. "Chaque année, nous surperformons par rapport au marché, de l’ordre de 10 à 15 % de plus s’il est stable", affirme ainsi Benjamin Salah, directeur général de ce réseau intégré girondin, où il dispose d’une centaine d’agences.

Une activité diversifiée

L’année 2020, malgré la crise, a été profitable à Human Immobilier : son volume de transactions a bondi de 4 % (à 107 M€) et son chiffre d’affaires s’est établi à 120 millions d’euros. 2021 suit une courbe ascendante, le chiffre d’affaires bondissant de plus de 25 % (+31,7 % sur les transactions des agences Human) avec un prévisionnel à 150 millions d’euros pour l’ensemble du groupe.

Ce dernier poursuit un développement de nouvelles marques et pôles spécifiques dédiés à la gestion locative (Human Location), au courtage (ImmoBanques), à l’immobilier professionnel (AdressePRO), à la vente de neuf (Regard Neuf) ou à l’immobilier de luxe (Realy Smart). Une diversification d’activité qu’il souhaite renforcer pour qu’elle atteigne "un tiers du chiffre d’affaires d’ici cinq ans" (contre environ 15 millions d’euros aujourd’hui).

En 2021, la société a recruté environ 600 nouveaux collaborateurs et connu 300 départs. "Le premier semestre a été très favorable au marché. En juillet, il a connu une baisse de transactions. Nous avons suivi cette tendance mais continué à faire mieux, avec un développement principalement tiré par notre croissance organique", ajoute Benjamin Salah, espérant toujours recruter jusqu’à 750 salariés en 2022.

Un maillage à consolider

Pour développer son réseau principal d’agences, Human Immobilier capitalise d’abord sur un maillage diversifié, aussi bien urbain que côtier ou rural, une spécificité auquel il semble tenir. "Nous savons les clients de plus en plus mobiles. Or, nous avons la chance d’être un réseau intégré et de pouvoir miser sur la collaboration entre agences. On transforme l’immobilier individuel en collectif", résume ainsi le fils du fondateur.

"La ruralité, c’est notre ADN, on ne s’oublie pas". Une aubaine à relier à une hausse des prix qui s’étale. "Cette année, elle a été plus forte dans les campagnes que dans les zones urbaines. Le périurbain retrouve beaucoup de vitalité et le marché est plus équilibré". Affirmant qu’il y a "encore des parts de marché à aller chercher en Gironde", Benjamin Salah a déjà ciblé des territoires prioritaires pour développer son réseau d’agences.

Il cite notamment l’ouest de la France "entre Lorient et Poitiers", l’Île-de-France ou l’Occitanie. En Nouvelle-Aquitaine, "les Landes, le Pays basque et les Pyrénées-Atlantiques sont les zones où nous souhaitons accélérer le plus fortement". Le réseau garde les mêmes prévisions que l’an passé, à savoir l’ouverture de 40 à 50 agences par an. Il anticipe aussi une progression de son chiffre d’affaires de "10 à 20 %" et un objectif de 170 millions d’euros l’an prochain.

En juillet dernier, le réseau d’agences Le Bourse de l’Immobilier a changé de nom.
En juillet dernier, le réseau d’agences Le Bourse de l’Immobilier a changé de nom. — Photo : Romain Béteille

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail