• Lyon

    Innovation

    Pulsalys a financé 200 projets en 6 ans

    03 décembre 2019

    Une start-up créée par mois. Tel est le principal chiffre à retenir du bilan 2019 de Pulsalys, l’incubateur d’entreprises issues de la recherche (ex-Créalys). Cette SAS détenue par l’Université de Lyon, le CNRS et Bpifrance vise, depuis 2014, à transformer les résultats de recherche en entreprises. Au total, cette structure pilotée depuis 2015 par Sophie Jullian a investi 20 millions d’euros dans 176 projets aboutissant à la création de 80 start-up, lesquelles ont levé en 5 ans, 62,5 millions d’euros pour un chiffre d’affaires cumulé de 5,5 millions d’euros créant 200 emplois. Pulsalys fédère depuis 12 établissements de recherche, 12 200 chercheurs, 174 unités de recherche et 40 spécialités de la deep tech. « L’un des enjeux désormais est de construire autour de ces start-up un écosystème avec des équipes de dirigeants plus fortes », souligne Sophie Jullian qui a lancé en 2018 une plateforme ouverte aux profils de porteurs de business. « Sur 250 profils inscrits, 10 ont rejoint le pilotage d’une start-up », précise celle qui veut désormais « mettre l’accent sur la féminisation des entrepreneurs ».

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos