• Rhône

    Agroalimentaire

    Maltivor met les drèches de malt dans l’assiette

    08 septembre 2020

    Jeune start-up hébergée dans la pépinière de la Communauté de communes de la Vallée du Garon à Brignais (Rhône), Maltivor (3 salariés) a été fondée en 2018 par Lola Bonnin autour d’un pari responsable et zéro déchet : celui de réutiliser les résidus de malt des brasseurs locaux pour les transformer en farine alimentaire. « Les drèches sont le coproduit du malt utilisé dans le brassage de la bière, rappelle Gabrielle Hugon, responsable de production et qualité. Depuis juin, nous récupérons les drèches auprès de brasseries locales que nous séchons et transformons en mouture de farine ». Équipé pour traiter 800 kg de drèches par jour, Maltivor produit jusqu’à 150 kg de farine quotidiennement. Si elle n’adresse pour l’instant que les professionnels de la restauration et de la boulangerie pour concevoir pâtes et gâteaux, la société compte en fin d’année se déployer dans les magasins spécialisés bio pour proposer ses farines certifiées aux particuliers. Déclinée en trois versions – blonde, ambrée et brune –, « la farine de drèches possède des arômes particuliers et des spécificités nutritionnelles puisqu’elle est riche en fibre et protéines », note Lola Bonnin.

Les dernières infos