• Rhône

    Événementiel

    GL Events demande la création d'un fonds d'urgence pour les foires et salons

    25 septembre 2020

    Lourdement impacté par les annulations et reports en série de foires et salons (Foire de Lyon, Foire-expo de Clermont-Cournon, Sirha, etc.), le géant mondial de l'événementiel GL Events (3 400 salariés ; CA 2019 : 1,173 Md€) a profité d'une nouvelle déconvenue avec la Foire de Saint-Etienne pour demander la création d'un fonds d'urgence. "Une industrie est en train de mourir. Nous ne pouvons pas continuer à accepter l'effondrement de l'activité de toute une filière et en appelons à une prise de responsabilité de l'Etat. Depuis des mois, avec l'ensemble des acteurs de la filière, nous prenons des risques pour relancer la tenue de manifestations et payons le prix fort mais nous ne pourrons pas porter seul le poids de la crise. Dans le cas présent, nous demandons la création d'un fonds d'urgence pour l'ensemble des foires et salons annulés qui viennent de subir ces annulations brutales", a déclaré, lors d'une conférence de presse, le directeur général des sites de GL Events Christophe Cizeron.  

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos