Lyon

Services

Vélogik amorce un nouveau cycle de croissance grâce aux particuliers

Par Pierre Lelièvre, le 26 novembre 2021

Société lyonnaise spécialisée dans la gestion de flottes et la maintenance de vélos pour les professionnels, Vélogik s’ouvre aux particuliers à travers la création d’un réseau de franchise. Une feuille de route qui l’emmène jusqu’en Écosse, et bientôt, en Italie.

En 2021, Vélogik multiplie les initiatives. À Villeurbanne, la société remet en état avec l’Atelier Estime les 10 000 vélos de l’opération Free Vélo’V.
En 2021, Vélogik multiplie les initiatives. À Villeurbanne, la société remet en état avec l’Atelier Estime les 10 000 vélos de l’opération Free Vélo’V. — Photo : Métropole de Lyon - Thierry Fournier

Spécialisée dans la maintenance et la gestion de flottes de cycles (vélos traditionnels, électriques, cargos…) pour des cibles B to B, Vélogik (CA 2021 : 10 M€ ; 163 salariés), s’élance sur une route jusqu’ici inexploitée : le marché des particuliers. La société lyonnaise compte ouvrir en franchise des ateliers de réparation de cycles pour les particuliers. "L’année 2020 a été une année de réflexion conduite sur la manière dont on pouvait redynamiser l’activité, la moderniser et la rendre davantage visible", note Vincent Monatte, directeur général de Vélogik. Un questionnement lié aussi au fort engouement pour le vélo ces dernières années, exacerbé par la crise sanitaire. En 2021, la société revendique un CA de 10 M€, contre 6,2 M€ pour l’exercice précédent.

Dix franchisés en 2022

Pour se lancer dans ce nouveau défi, la PME a ouvert à la rentrée deux succursales à Grenoble et Paris, baptisées Vélogik Les Ateliers. Une troisième doit ouvrir à Lyon début décembre. L’objectif pour Vélogik : tester le concept de ses Ateliers et les décliner rapidement sous forme de franchise (10 000 € de droits d’entrée). "Nous tablons désormais sur l’ouverture d’une dizaine d’ateliers dans des grandes villes françaises d’ici à la fin 2022", affirme Vincent Monatte, après avoir un temps visé la quarantaine d’ouvertures. Dans ces Ateliers de 100 à 150 mètres carrés, ni vélos, ni accessoires à vendre, uniquement de la réparation pour les particuliers et de la maintenance de flotte professionnelles pour assurer la rentabilité.

Ouverture en Italie

Fondé en 2008 par Franck Brédy et Gwendal Caraboeuf autour des solutions cycles pour les professionnels, Vélogik s’est structuré et recentré vers la maintenance et la gestion de flottes depuis 2018. Désormais pilotée par une équipe composée de Franck Brédy, Vincent Monatte, Yannick Godinet et Lionel Guimont, la société travaille pour des opérateurs majeurs de transports, comme Keolis ou Transdev, eux-mêmes sous délégation de service public pour des collectivités. Vélogik gère au quotidien plus de 40 000 vélos en France et en Europe et opère aussi bien pour la flotte de vélos à assistance électriques (VAE) d’Île-de-France Mobilités, qu’à Grenoble, Clermont-Ferrand ou Bordeaux. Coté entreprises, Vélogik a la charge des flottes de vélos de La Poste à Lyon et Bordeaux par exemple.
À Lyon, elle vient de prendre en main l’opération Free Velo’V lancée par la Métropole de Lyon destinée à prêter 10 000 vélos à des étudiants. Et elle intervient aussi au Royaume-Uni, à Glasgow (Écosse) au travers de sa nouvelle filiale créée en début d’année. "Une deuxième ouverture à l’international est en cours dans la botte italienne avec le rachat d’une société sur place", confie Vincent Monatte.

Effort de formation

Cette diversification ne l’empêche pas de continuer à se structurer sur un marché du vélo en pleine explosion. Vélogik compte aussi faire monter en cadence son activité formation. "C’est un domaine nouveau mais indispensable pour trouver de la main-d’œuvre et former nos salariés aux nouvelles techniques liées à des vélos de plus en plus complexes", affirme Vincent Monatte, évoquant les VAE et les vélos cargos.

En 2021, Vélogik multiplie les initiatives. À Villeurbanne, la société remet en état avec l’Atelier Estime les 10 000 vélos de l’opération Free Vélo’V.
En 2021, Vélogik multiplie les initiatives. À Villeurbanne, la société remet en état avec l’Atelier Estime les 10 000 vélos de l’opération Free Vélo’V. — Photo : Métropole de Lyon - Thierry Fournier

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail