Lyon

Industrie

Valla façonne l’usine du futur

Par Pierre Tiessen, le 30 mars 2018

Cette PME, qui a récemment ouvert 20 % de son capital au groupe lyonnais Visiativ (600 salariés / CA 2016 : 106 millions d’euros), anticipe une montée en charge sur le « rapid manufacturing » et l’impression 3D industrielle.  

 

Son « mariage » avec Visiativ permet à Valla de tabler sur un ambitieux CA à 30 millions d’euros dès 2020, jure Sacha Tolegano.
Son « mariage » avec Visiativ permet à Valla de tabler sur un ambitieux CA à 30 millions d’euros dès 2020, jure Sacha Tolegano. — Photo : Valla

La société

Créé il y a près de 60 ans et reprise en 2013 par Sacha Tolegano, cette PME est l’un des premiers acteurs du prototypage industriel rapide à avoir initié en France l’impression 3D. Un tournant – et un pari – qui « remonte aux années 1980 », précise son PDG actuel. « Ce qui nous a permis de diversifier nos marchés : du médical au celui du transport, du secteur de la cosmétique aux grandes marques de l’électro-ménager ». La PME de Sacha Tolegano est notamment en exclusivité avec Nespresso, pour qui Valla fabrique en petite série chaque nouveau modèle de cafetières avant leur production à grande échelle. Spécialisée dans l’injection de température, le prototypage et l’outillage rapide, l’entreprise revendique par ailleurs un process de fabrication entièrement maîtrisé en interne. « Nous avons créé l’organisation responsable », appuie Sacha Tolegano. « Chaque collaborateur gère ainsi ses propres projets de A à Z, de la CAO à la livraison du produit ». Une innovation managériale qui permet aux clients de Valla d’accélérer leur « time to market ». « Nous sommes en mesure de livrer une pièce prototypée en trois à quatre semaines, contre six à huit semaines pour nos concurrents ». Enfin, Valla enrichit son offre industrielle, après avoir récemment ouvert 20 % de son capital à l’éditeur et intégrateur lyonnais Visiativ (participation qui devrait monter à 51 % l’an prochain).

Le concept

La PME de Villeurbanne récupère au passage un contrat de distribution en France des solutions d’impression 3D de HP ; solutions appliquées aux grandes séries. « L’impression 3D change de dimension pour arriver au cœur des processus de production industrielle grâce à l’arrivée de machines plus robustes et efficientes, et à la convergence entre les logiciels de CAO », relève Sacha Tolegano. « Ce contrat nous permet de vendre et d’intégrer les machines HP chez nos clients. Nous les aidons ainsi à adopter les standards de l’usine du futur ». Pour accompagner cette montée en puissance, Valla – qui devrait enregistrer un CA à 5 millions d’euros sur son dernier exercice (+12 %) – prévoit sur son site à Villeurbanne une extension à terme de 8000 m² dont 2500 m² d’ici à l’été prochain (montant de cette première tranche : 1,5 million d’euros).

Les perspectives

Son « mariage » avec Visiativ permet à Valla de tabler sur un ambitieux CA à 30 millions d’euros dès 2020, jure son PDG. La PME pour cela devrait lancer une vaste campagne de recrutement, avec pour objectif d’intégrer de 100 à 150 nouveaux collaborateurs sous 24 mois. « L’objectif de CA que je m’étais donné à 10 ans, je vais le faire en trois ans grâce à cette association avec Visisativ », résume Sacha Tolegano.

Son « mariage » avec Visiativ permet à Valla de tabler sur un ambitieux CA à 30 millions d’euros dès 2020, jure Sacha Tolegano.
Son « mariage » avec Visiativ permet à Valla de tabler sur un ambitieux CA à 30 millions d’euros dès 2020, jure Sacha Tolegano. — Photo : Valla

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture