Auvergne Rhône-Alpes

Réseaux

"Une des rentrées les plus fastueuses depuis 30 ans" : François Turcas (CPME AuRA) fait le point

Par Pierre Lelièvre, le 20 septembre 2019

Pour sa rentrée, le président de la CPME du Rhône et d’Auvergne-Rhône-Alpes, François Turcas a tenu à faire le point sur les grands projets de la Confédération régionale et est revenu sur l’élection de Philippe Valentin à la tête de la CCI Lyon métropole Saint-Etienne Roanne.

François Turcas, président de la CPME Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône.
François Turcas, président de la CPME Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône. — Photo : Pierre Lelièvre

« C’est une des rentrées les plus fastueuses depuis 30 ans ». François Turcas a donné le ton et dévoilé son état d’esprit pour cette nouvelle rentrée à la tête de la CPME du Rhône et d’Auvergne-Rhône-Alpes.  Au programme de cette "saison" 2018-2019, l’insertion professionnelle avec « Révél'& Vous » le 8 octobre prochain, le hackathon « CPME Camp » à Bel Air Camp du 26 au 28 novembre ou encore la Fête de l’Entreprise, le 30 janvier 2020 à la Halle Tony Garnier.Enfin, la CPME organisera la deuxième édition de Made in PME le 25 juin 2020 à Eurexpo, un rendez-vous clé pour favoriser la rencontre entre les dirigeants de toute la région, doté d’un budget d’un million d’euros. « Ce sera peut-être mon dernier grand raout à la tête de la CPME », a confié François Turcas.

Après avoir rappelé que le syndicat patronal était davantage un syndicat de « services » que « revendicatif », François Turcas, réélu à la tête du syndicat pour un dixième mandat de trois ans en 2018, a souhaité rappeler le dynamisme de la section régionale. « La CPME d’Auvergne-Rhône-Alpes c’est 72 permanents dont 24 sont au siège à Lyon et un budget de 8 millions d’euros. Nous sommes au service des entreprises ».

Travailler en harmonie

Avec 3 500 entreprises adhérentes sur le département parmi les 12 000 de la région affiliées à la CPME, François Turcas s’est aussi félicité de l’élection de Philippe Valentin à la tête de la CCI Lyon métropole Saint-Etienne Roanne : « Philippe Valentin a les épaules suffisamment larges pour prendre la succession d’Emmanuel Imberton ». Sur le consensus trouvé autour de son nom, François Turcas a d’ailleurs tenu à remercier le Medef qui « s’est rallié de manière constructive derrière ce profil ».

Mais, interrogé sur la faisabilité d’un rapprochement entre le Medef et la CPME, François Turcas a simplement opposé un « ce sera sans moi ! ». « Notre vision de l’entreprise est patrimoniale contrairement à celle du Medef », a précisé François Turcas, tout en rappelant « travailler dans une harmonie totale avec eux ».

 

François Turcas, président de la CPME Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône.
François Turcas, président de la CPME Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône. — Photo : Pierre Lelièvre

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.