Lyon

Ressources humaines

Troops lève 3 millions d'euros pour déployer son contrat de travail dématérialisé

Par Audrey Henrion, le 21 mars 2019

Émilie Le Goff, cofondatrice de D2L Group (ex- GEL Group) vient de lever 3M€ pour sa start-up, Troops, opérateur d'un logiciel qui digitalise les contrats de travail et les démarches administratives associées.

Ultra-sécurisé et mis à l’épreuve via des tests d’intrusion, le logiciel Troops conçu par une équipe (photo) de 18 personnes permet d’émettre, recevoir et accepter  une offre d’emploi en cliquant sur l’icône « signer le contrat de travail »  de son smartphone.
Ultra-sécurisé et mis à l’épreuve via des tests d’intrusion, le logiciel Troops conçu par une équipe (photo) de 18 personnes permet d’émettre, recevoir et accepter une offre d’emploi en cliquant sur l’icône « signer le contrat de travail » de son smartphone. — Photo : Troops

La créatrice

Émilie Le Goff, 38 ans, a cofondé, en 2010, D2L Group (ex-GEL Group), entreprise de travail temporaire basée à Saint-André-de-Corcy (Ain), pesant 400 salariés pour 300 M€ de CA. Diplômée d’une école de commerce parisienne, la jeune femme perçoit le potentiel de la digitalisation du secteur des ressources humaines. En avril 2016, elle crée le logiciel Troops, imaginant comment l’intérim – un marché de 24 milliards d'euros par mois en France – pourrait fonctionner avec des applications sur smartphone.

Emilie Le Goff
Emilie Le Goff - Photo : Troops

Le concept

Émilie Le Goff conçoit un logiciel vendu en marque blanche à des entreprises ou groupes d’intérim, dont l'activité engendre une importante production de contrats de travail. Il permet à un candidat qui postule à une offre d'emploi de signer virtuellement son contrat, grâce à l’envoi d’un SMS avec code confidentiel à l'employeur. Les données du futur salarié (cartes Vitale et d’identité, signature, RIB, etc.) sont sécurisées. Au terme du contrat, l'employeur renseigne les heures effectuées par l’intérimaire, ce qui produit à la fois sa paye et la facture pour la société d’intérim. Résultat : un temps de saisie de 30 secondes de l’embauche à la paye. Troops se rémunère via un pourcentage sur les factures émises par ses clients.

Depuis peu, la start-up propose à des bars ou restaurants de poser un « interrupteur » sous le comptoir pour déclencher l'offre d'embauche. En cas de « rush », le gérant lance une proposition d’intérim sur une mission pré-paramétrée, avec le nombre d'heures à effectuer et de candidats ciblés. Ces derniers – en général ceux qui ont l’habitude de travailler en extra – reçoivent une alerte par SMS. Le candidat qui répond en premier "signe" son contrat et sera sur place dans un délai pré-établi. « Quand il franchira la porte de l’établissement, il aura déjà signé son contrat de travail, la déclaration unique d'embauche aura été faite et, dans les 48 heures, le temps de travail validé, la feuille de paye générée et le salaire transmis par virement », résume la dirigeante.

Les perspectives

Jusque-là autofinancé, Troops a levé 3 M€ avec IDInvest mi-février 2019. « On a démarré en septembre 2018 et, fin 2019, nous serons à 500 millions de contrats avec une trajectoire qui nous porte à 2 milliards de contrats sous gestion en 2020 », estime Émilie Le Goff, qui vise la prise en charge de l’ensemble du circuit administratif touchant aux ressources humaines. L'équipe de bientôt 30 personnes s'installera Place Bellecour, à Lyon. Puis cap sur les marchés anglo-saxons, notamment par de la prospection à Londres et un dépôt de nom aux États-Unis.

Ultra-sécurisé et mis à l’épreuve via des tests d’intrusion, le logiciel Troops conçu par une équipe (photo) de 18 personnes permet d’émettre, recevoir et accepter  une offre d’emploi en cliquant sur l’icône « signer le contrat de travail »  de son smartphone.
Ultra-sécurisé et mis à l’épreuve via des tests d’intrusion, le logiciel Troops conçu par une équipe (photo) de 18 personnes permet d’émettre, recevoir et accepter une offre d’emploi en cliquant sur l’icône « signer le contrat de travail » de son smartphone. — Photo : Troops