Rhône

Aéronautique

Titan Aviation inaugure son site à 4,5 millions d'euros 

Par Audrey Henrion, le 29 novembre 2021

Le groupe familial Titan Aviation, basé à Arnas (Rhône) et spécialisé dans la conception et fabrication d’avitailleurs civils et militaires, inaugure un nouveau site de production, qui a bénéficié d’un investissement de 4,5 millions d’euros.

Le Titan-eRR20, premier avitailleur 100 % électrique mis au point par Titan Aviation.
Le Titan-eRR20, premier avitailleur 100 % électrique mis au point par Titan Aviation. — Photo : Titan Aviation

Après un an de travaux et 4,5 millions d’euros d’investissement (décidé avant la crise du Covid), Titan Aviation, filiale du groupe 100 % familial Pourprix, s’installe dans son nouveau site d’Arnas, à côté de Villefranche-sur-Saône (Rhône), de 11 000 m², pour 4 500 m² d'espace de production et 1 000 m² de bureaux. L’usine est dédiée à la conception et la fabrication d’équipements d’avitaillement en carburant des avions civils et militaires.

Le groupe familial (100 salariés dont 60 sur le site d'Arnas), né dans les années soixante, dirigé par Laurent Pourprix et présidé par son père, Gérard Pourprix, accuse une baisse de 40 % de son chiffre d’affaires en 2020, après un exercice 2019 de 25 millions d’euros de chiffre d’affaires. "Cette année nous sommes encore en transition, nous espérons limiter la baisse en 2021", souffle Laurent Pourprix, qui a pu compter, au début de la crise du Covid, sur le maintien des commandes des armées française et algérienne.

Gamme 100 % électrique

Le groupe reste tourné vers les marchés de demain, tant pour pour ses clients civils (35 % de son chiffre d’affaires) que militaires (65 % de ses ventes). Ainsi Titan Aviation, qui revendique plus de 6 000 équipements en opération, a lancé en 2020 une gamme d’équipements d’avitaillement hybride et électrique, baptisée EZ Fuelling (pour avitaillement zéro émission), exportée à 80 %. Ce kit d’hybridation, commandé par exemple par le groupe Total Energies, permet à l’avitailleur installé sur un châssis diesel d’utiliser une batterie électrique pour recharger les avions en carburant, ce qui diminue de 30 à 40 % les émissions de CO². Le groupe du Beaujolais développe surtout une gamme 100 % électrique (eSPR, pour "electric Self Propelled Refueller") qui devrait arriver sur le marché en 2023. Avec le retour d’une "vraie dynamique" constatée depuis septembre, Laurent Pourprix projette une dizaine d’embauches dans les 12 prochains mois.

Le Titan-eRR20, premier avitailleur 100 % électrique mis au point par Titan Aviation.
Le Titan-eRR20, premier avitailleur 100 % électrique mis au point par Titan Aviation. — Photo : Titan Aviation

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail