Grenoble

e-commerce

Spartoo : Le segment enfant visé avec le rachat de GBB

Par Marie Lyan, le 07 juillet 2017

Après la tentative de reprise du réseau Bata avortée en 2016, Spartoo a trouvé chaussure à son pied en rachetant GBB, le pôle souliers pour enfants du groupe Kindy.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Notre objectif depuis 3-4 ans est d'améliorer notre offre, en travaillant notre portefeuille de marques en propre. Nous regardons tous les dossiers permettant de réaliser cette stratégie », rappelle Boris Saragaglia, P-dg de Spartoo, qui s'intéresse désormais au segment enfant. Celui-ci représente actuellement plus de 10 % de son chiffre d'affaires. Le leader de la chaussure en ligne vient de racheter le pôle chaussures enfants du groupe Kindy, GBB, à la barre du tribunal de commerce de Beauvais (Oise). « Ce marché est très intéressant en termes de fréquence d'achat et de regard par rapport au produit, où l'on va miser sur la qualité et la modernisation du style ». Pour se positionner, il compte sur le savoir-faire et la connaissance de GBB, positionné sur le moyen-haut de gamme. « Nous démarrons sur ce marché. Il y a un travail à faire pour travailler main dans la main et identifier les marques concurrentes etc », ajoute Boris Saragaglia.

Développer l'export

Le P-dg parle d'un investissement « de plusieurs millions d'euros » et affirme que la production se poursuivra sur le site d'Andrezé (49), tandis que la logistique sera assurée par le site de Saint-Quentin Fallavier, où 5 millions d'euros ont été investis il y a deux ans, pour passer d'une capacité de stockage de 1 à 2 millions de paires. Spartoo s'est engagé à reprendre 70 % du personnel de GBB (soit environ 28 des 40 collaborateurs), et vise à doper les ventes de la marque à l'international, qui ne représentaient jusqu'ici que 5 % du chiffre d'affaires de GBB, en s'appuyant sur son réseau de distribution en Europe et en Chine. Le groupe poursuit aussi sa stratégie de développement cross canal amorcée en 2015, avec 2,2 millions d'euros investis et quinze boutiques ouvertes à ce jour, pour un objectif de 100 points de vente d'ici 2021.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.