Auvergne Rhône-Alpes

RSE

Tribune Sobriété économique et frugalité technologique pour un développement plus durable

Par Christian Le Bas, docteur en économie, enseignant chercheur à l'ESDES Lyon Business School, le 09 mai 2022

La sobriété économique est un levier de transition vers une économie soutenable et performante du point de vue écologique. À condition que la consommation se concentre sur des produits frugaux porteurs de valeurs environnementales.

Christian Le Bas, docteur en économie, enseignant chercheur à l'ESDES Lyon Business School.
Christian Le Bas, docteur en économie, enseignant chercheur à l'ESDES Lyon Business School. — Photo : DR

Réduire ses déplacements, relocaliser ses achats, privilégier les objets d’occasion… Ces nouveaux comportements traduisent un ralentissement de nos modes d’existence et semblent indiquer qu’une ère de consumérisme plus raisonné a commencé. En effet ces idées font peu à peu leur chemin dans l’opinion publique, portées par tout un courant de pensée et de recherche académique qui défend la sobriété économique comme levier de transition vers une économie soutenable et performante du point de vue écologique. Le point fixe de ce système restant bien entendu la consommation dont la sobriété s’analyse en deux dimensions. Il ne s’agit pas tant de consommer moins (la fameuse "décroissance") que de consommer autrement avec les changements du mode de vie qui sont induits.

Transformation des modes de vie

La sobriété dans la consommation ne se décrète pas, elle doit être aidée, accompagnée et inciter à une profonde transformation de nos modes de vie, encouragée par la frugalité technologique. Celle-ci ne se résume pas à de l’innovation low-tech ni à des produits low cost. L’innovation technologique frugale est d’abord un levier d’inclusion par la consommation des catégories sociales pauvres qu’elle encourage et un levier de développement durable pour les économies les moins avancées : il s’agit de produire plus avec moins pour plus de gens. L’innovation frugale renvoie donc à un paradigme technologique nouveau, la frugalité technologique, moteur puissant de production d’outils technologiques qui se distinguent par leurs caractéristiques : des produits avec moins d’artefacts et de fonctionnalités, une complexité technologique décroissante, une simplification de la conception tout en fonctionnant parfaitement.

Ainsi les produits frugaux sont-ils plus légers, plus compacts, plus faciles à manier avec à la clef de remarquables propriétés environnementales encore sous-estimées comme leur capacité à économiser les ressources naturelles (y compris énergétiques) notamment par leur durée de vie économique plus longue. Le nouveau produit frugal plus facile à réparer renforce également les principes de recyclage qui sont à la base de l’économie circulaire (réparer, remettre à neuf, réutiliser).

La frugalité technologique peut donc être un véritable outil de développement durable et venir en appui à la nécessaire sobriété économique qui s’exprime dans la consommation. Dès lors il ne s’agit plus de consommer moins mais de consommer d’autres types de biens, frugaux, aux propriétés écologiques et soutenables.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition