Services

Snowleader : Le site web qui surfe sur l'international

Par la rédaction, le 06 février 2015

E-commerce. Le spécialiste de la vente d'équipements pour les sports de montagne mise plus que jamais sur l'export. Entretien avec son président Thomas Rouault.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises



Pourquoi Snowleader s'est construite sur le Net ?


En 2008, l'idée est partie d'un constat : en France, l'offre sur le web portait uniquement sur des produits de fin de série et de déstockage. Snowleader.com s'est démarquée de la concurrence, en proposant les produits de gammes de l'année, à la fois sport d'hiver, mais aussi sport d'été, avec un véritable positionnement de spécialiste dans le mix produits : sports d'hiver, " urban " et " outdoor ". Nos premiers fournisseurs ont été les marques locales du bassin annécien, comme TSL, SCOTT, K2, Salomon... Nous travaillons désormais avec plus de 300 marques et proposons plus de 10.000 produits. Notre clientèle est constituée de passionnés de sports de montagne et de glisse, en quête de produits typés et spécifiques, qu'elle ne trouve pas dans l'offre sport traditionnelle.




L'export constitue-t-il pour Snowleader.com un relais de croissance ?

Oui, le grand export notamment nous permet de palier la dépendance à la météo de l'Arc alpin. Snowleader.com a réalisé en 2014 plus de 8 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont 10 % à l'export, avec 30 salariés. D'ici trois ans, l'entreprise vise un objectif de 20 à 25 % du CA généré à l'export, pour un total CA de 18 à 22 M?. En réalité, la demande étrangère a toujours existé, compte tenu de la spécificité de nos produits. Grâce au référencement naturel et à notre positionnement d'hyper spécialiste, les clients sont venus naturellement trouver nos produits sur le Net. La première étape a été d'adapter 100 % de nos services à la clientèle étrangère, en déclinant une version du site en anglais.


Vos cibles, à l'international ?

Les marchés alémaniques en premier lieu, de par le nombre de consommateurs montagne dans ces pays et leur mode de consommation traditionnel, orienté vers les produits de marques. La Russie s'est fortement développée, depuis les jeux de Sotchi, et par la volonté de l'État russe de limiter le nombre de visas touristiques pour venir skier en Europe. Les Russes skient un peu plus chez eux, mais cherchent à s'équiper de produits haut de gamme, en Europe, via internet, qui sont à la hauteur de ce qu'ils ont pu acheter dans les magasins de stations, à Courchevel ou Méribel.


Comment, comptez-vous capter cette nouvelle clientèle sur le site Snowleader.com ?

Nous distinguons deux types d'outils : ceux qui créent le trafic et ceux qui le convertissent. Pour la création, nous utilisons le référencement naturel, le référencement payant, l'affiliation, le display et le retargeting notamment, via la plateforme Criteo. C'est un outil qui permet de proposer des bannières sur des sites d'information après une première visite sur notre site. Pour la conversion du trafic en nouveaux clients, nous allons adapter à la fois notre offre produit à la spécificité du pays, mais aussi nos outils de paiement et nos solutions de transport. Un exemple : l'acte de paiement en Allemagne a lieu après la livraison, alors qu'en France, le débit est effectué à l'expédition du colis. Nous devons adapter nos solutions informatiques aux coutumes locales des marchés que nous visons.



Agnès Lemen

Snowleader.com





(Annecy) Dirigeants : Thomas Rouault, président et cofondateur avec Gaetan Bastard Rosset CA 2014 : 8 millions d'euros (18 à 22 M€ prévus en 2017) 30 salariés. www.snowleader.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail