Loire

Agroalimentaire

Pralus poursuit le développement de son réseau et de sa logistique

Par Gilles Cayuela, le 21 septembre 2020

Le pâtissier et chocolatier roannais François Pralus ouvrira fin octobre une nouvelle boutique à Montbrison, dans la Loire. Pour mieux desservir son réseau de boutiques et ses clients nationaux et internationaux, il est par ailleurs en train de faire construire un nouveau bâtiment près de sa Manufacture à Roanne.

Le pâtissier et chocolatier roannais François Pralus
Le pâtissier et chocolatier roannais François Pralus investit 700 000 euros dans un nouveau bâtiment logistique. — Photo : Pralus

Connu pour ses dix-huit crus de chocolat et sa célèbre brioche Praluline, François Pralus poursuit le développement de son réseau de boutiques en France avec l’ouverture d’un nouveau point de vente à Montbrison (Loire). « Nous devrions être prêts pour une ouverture d’ici la fin du mois d’octobre », assure le pâtissier et chocolatier roannais (190 salariés ; 18,5 M€ de CA en 2019).

Ce nouveau point de vente, le 19e du réseau à ouvrir en France, viendra compléter le maillage de Pralus dans la Loire, avec quatre boutiques dans la région roannaise et d’une cinquième ouverte à Saint-Etienne en 2016. « Nous avions énormément de demande à Montbrison, une ville très dynamique en termes de commerces », précise François Pralus, qui a investi près de 450 000 euros dans cette opération.

« Nous avons aussi un projet de nouvelle boutique à Paris pour remplacer celle que nous avons fermé pour cause de loyer trop élevé. Nous cherchons actuellement un pas-de-porte dans les XIVe ou XVe arrondissements. Ensuite nous ferons une pause dans le développement de notre réseau pour stabiliser l’entreprise et prendre le temps de nous réorganiser au niveau logistique », développe le dirigeant.

Un nouveau bâtiment logistique

Cette réorganisation logistique passera par la mise en service du nouveau bâtiment que Pralus est en train de faire construire juste derrière sa Manufacture à Roanne. « Nous avons récupéré une partie du terrain d’un hectare sur lequel nous avons implanté il y a quelques années un jardin en permaculture pour nos salariés. Nous y construisons actuellement un bâtiment logistique de 400 m² au sol et 6 mètres de hauteur. Et au dessus, nous y métrons nos bureaux qui se trouvent aujourd’hui en plein milieu de la production », explique le dirigeant.

Cet investissement de près de 700 000 euros devrait permettre au pâtissier roannais de disposer d’une plus grande capacité de stockage et d’améliorer ainsi ses flux pour « mieux servir nos magasins mais aussi nos clients en France et à l’export », précise François Pralus.

Histoire de « verdir » sa production, le dirigeant a par ailleurs prévu d’installer 150 panneaux photovoltaïques sur la toiture du futur bâtiment et 200 à 250 supplémentaires sur le terrain. « Cet investissement de 170 000 euros, qui va nous permettre d’alimenter en direct la Manufacture, sera amorti sous 8 ans grâce à des économies de l’ordre de 20 à 22 % sur notre électricité », conclut François Pralus.

Le pâtissier et chocolatier roannais François Pralus
Le pâtissier et chocolatier roannais François Pralus investit 700 000 euros dans un nouveau bâtiment logistique. — Photo : Pralus

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail