Lyon

Automobile

Point S se lance dans la réparation de vitrage automobile

Par Pierre Tiessen, le 20 juin 2019

Point S, spécialiste mondial du pneu et de l’entretien auto, diversifie son offre en lançant Point S Glass, à destination des particuliers et des professionnels. Un coup d’accélérateur pour le groupe lyonnais qui espère d’ici à trois ans se hisser derrière le leader Carglass et absorber 15 % du marché hexagonal.

Le concept Poins S Glass a été testé sur le centre filialisé de Saint-Jean-de-Soudain dans l’Isère (photo) et sera déployé sur une centaine de centres supplémentaires d'ic un an.
Le concept Poins S Glass a été testé sur le centre filialisé du groupe de Saint-Jean-de-Soudain dans l’Isère (photo) et sera déployé sur une centaine de centres supplémentaires d'ic un an. — Photo : Point S

C’est ce qu’on appelle une opportunité de croissance naturelle. « Avec le nombre de véhicules que nous traitons chaque année, il était logique de proposer un service de réparation et de remplacement de vitrage automobile », résume Christophe Rollet directeur général de Point S, spécialiste mondial du pneu et de l’entretien auto (CA 2018 : 3,1 milliards d’euros dans le monde dont 470 millions d’euros en France).

En marge du 4e forum Point S - rendez-vous BtoB du groupe qui a réuni le 20 juin à Lyon plus d’une centaine de ses partenaires - le dirigeant a ainsi annoncé le lancement du nouveau concept Glass de la marque, auquel s’ajoutent de nouveaux services comme la rénovation d’optique de phares. Testé en phase pilote depuis mars dernier à Saint-Jean-de-Soudain dans l’Isère, ce concept va être déployé sur une quarantaine de centres français d’ici fin juillet. « Nous espérons une centaine d’ouvertures d’ici au printemps prochain », poursuit Christophe Rollet.

200 millions d’euros de volume d’affaires visés en 2022

Pour assurer cette cadence, le groupe a décidé de décliner Point S Glass selon deux options. « En ajoutant un espace dédié à nos centres existants ou en créant des centres spécifiques exclusivement dédiés au vitrage », précise David Dewez, débauché du leader Carglass en décembre dernier pour piloter cette nouvelle activité chez Point S.

Le groupe lyonnais – qui compte 4 200 points de ventes filialisés dans le monde, dont 550 en France – entend se hisser d’ici 2022 à la deuxième du marché tricolore du vitrage automobile, dominé par Carglass. « Nous visons à date 15 % de part de marché », poursuit-il. Soit un volume d’affaire d’environ 200 millions d’euros. Pour accompagner le lancement de ce nouveau service, le groupe a décidé de ne pas agréer ses centres Point S Glass par les assurances. « De tels agréments supposent de notre part un effort commercial envers les compagnies d’assurance. Cet effort nous préférons l’orienter vers nos premiers clients à qui nous pourrons proposer par exemple le remboursement de la franchise », détaille David Bewez.

Le concept Poins S Glass a été testé sur le centre filialisé de Saint-Jean-de-Soudain dans l’Isère (photo) et sera déployé sur une centaine de centres supplémentaires d'ic un an.
Le concept Poins S Glass a été testé sur le centre filialisé du groupe de Saint-Jean-de-Soudain dans l’Isère (photo) et sera déployé sur une centaine de centres supplémentaires d'ic un an. — Photo : Point S

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.