Rhône

Informatique

Piste d'athlétisme, yoga, nutritionniste : pourquoi Xefi soigne le capital santé de ses salariés

Par Julie Van Ossel, le 22 septembre 2021

Le groupe informatique Xefi propose à ses 660 salariés un programme pour optimiser leur capital santé. Séances de sport, hygiène alimentaire et prévention de la sédentarité : 55 % des collaborateurs y adhèrent. C’est 10 % de plus qu’avant la pandémie.

Le programme Xefi Santé Sport s’est intensifié pendant la crise sanitaire.
Le programme Xefi Santé Sport s’est intensifié pendant la crise sanitaire. — Photo : ©Alexandre Moulard

"Je suis fier quand je vois un collaborateur se mettre au sport. Pour moi, sport est synonyme de bonne santé, je suis dogmatique là-dessus", explique Sacha Rosenthal, PDG, fondateur et principal actionnaire du groupe Xefi, spécialisé dans la distribution et la maintenance de matériel informatique pour les TPE et PME.

L’entrepreneur, passionné de triathlon s’entraîne en moyenne 12 heures par semaine, et partage ce goût de l’effort avec ses collaborateurs à travers le programme Xefi Santé Sport qu’il a lancé il y a 15 ans. "L’objectif est d’amener le sport sur le lieu de travail pour le rendre plus accessible." Depuis 2018 et l’arrivée à la tête du programme de Valérie Méjard, triathlète et kinésithérapeute, celui-ci a pris une nouvelle envergure. Elle est aujourd’hui épaulée par deux autres salariés à temps plein : Nicolas Gazzo, coach sportif, et Héloïse Demillière, responsable nutrition, recrutée en octobre dernier. Leur mission : veiller sur la santé des 660 collaborateurs du groupe, hors franchises.

55 % des 660 salariés de Xefi se mettent au sport

"Notre approche dépasse le domaine du sport. Nous essayons de structurer l’offre autour de l’hygiène de vie, en sensibilisant par exemple aux mauvaises postures ou à une alimentation saine", indique Valérie Méjard. Yoga, pilates, marche nordique, TRX, biking : 30 séances collectives ont lieu chaque semaine au siège social de l’entreprise, situé dans l’agglomération lyonnaise, à Rillieux-la-Pape. Les salariés qui participent à au moins deux d’entre elles, se voient proposer un bilan nutritionnel, kiné et sportif avec un suivi individualisé. 55 % des collaborateurs adhèrent au programme, c’est 10 % de plus qu’avant la crise sanitaire. Il faut dire que, depuis la pandémie, l’offre s’est fortement intensifiée. Pendant le confinement, des séances en visio et des vidéos ont été proposées et depuis le retour en présentiel, deux fois plus de cours collectifs sont organisés parmi lesquels des nouveautés comme le stretching. "La crise nous a confirmé que notre politique était la bonne, que le lien entre sport, santé et bien-être est bien réel."

Une piste d’athlétisme au cœur du nouveau siège social

Le groupe a par ailleurs rénové et agrandi son siège social. Le nouveau bâtiment inauguré en septembre 2020, abrite une piste de 100 mètres, trois salles de sport et bientôt un panier de basket. "Quand j’ai parlé pour la première fois au maître d’œuvre de la piste d’athlétisme, il ne m’a pas cru", sourit Sacha Rosenthal. Pourtant, lui en est convaincu, ce programme a un impact direct sur la productivité et les résultats.

"Si nous prenons soin de nos collaborateurs, ils atteignent leurs objectifs"

"Nous ne pouvons pas encore prouver scientifiquement le lien entre la bonne santé de nos salariés et celle de notre entreprise mais on y travaille". C’est le prochain défi du PDG : développer une application mobile qui permettra non seulement aux salariés de s’inscrire et de mesurer leur capital santé, mais aussi de comparer la performance économique des agences du groupe selon si elles adhèrent au programme ou pas. "Je crois que si nous prenons soin de nos collaborateurs, ils atteignent leurs objectifs."

D’ici fin 2021, Xefi devrait passer de 660 à 800 salariés. La société vient en effet de racheter six entreprises dont l’éditeur de logiciel Idylis, l’hébergeur Lilyo ou la société de création web Idcom. Trois autres rachats sont prévus. "Nous voulons créer notre propre écosystème digital dans la région". En 2020, Xefi a réalisé un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros, soit 20 millions de plus qu’en 2019.

Le programme Xefi Santé Sport s’est intensifié pendant la crise sanitaire.
Le programme Xefi Santé Sport s’est intensifié pendant la crise sanitaire. — Photo : ©Alexandre Moulard

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail