Rhône

Agroalimentaire

Nutrisens acquiert les Laboratoires Santinov

Par Audrey Henrion, le 26 janvier 2022

L’un des spécialistes européens de solutions nutritionnelles pour la dépendance ou les maladies chroniques acquiert les Laboratoires Santinov, une TPE qui conçoit et distribue des compléments alimentaires dédiés aux suites opératoires d’une pose d’anneau gastrique.

Georges Devesa, fondateur et dirigeant de Nutrisens poursuit sa stratégie de croissance avec l’acquisition des Laboratoires Santinov.
Georges Devesa, fondateur et dirigeant de Nutrisens poursuit sa stratégie de croissance avec l’acquisition des Laboratoires Santinov. — Photo : Nutrisens

Le lyonnais Nutrisens fondé et dirigé par Georges Devesa acquiert les laboratoires Santinov, une TPE de 5 salariés et 9 agents commerciaux qui dégageait un résultat net de plus de 400 000 euros en 2020. 

Son dirigeant Dominique Blanchin rejoint les équipes de Nutrisens, spécialiste de la nutrition clinique groupe qui pèse désormais plus de 110 millions d’euros de chiffre d’affaires. Les Laboratoires Santinov constituent une brique de plus à son catalogue, déjà riche de plus de 800 références. Santinov sous-traite actuellement l’industrialisation de ses produits vendus sous les marques Surgiline et Fortiline, mais Nutrisens étudie les pistes d’internalisation.

Des gammes complémentaires

Le groupe basé, depuis sa création il y a 10 ans, à Francheville (Rhône) compte 500 salariés et six unités de production, cinq en France et une en Espagne. "Nous apportons des solutions nutritionnelles à celles et ceux qui souffrent de dépendance et de maladies chroniques. Sur le segment de la chirurgie bariatrique, Santinov et Nutrisens ont des gammes très complémentaires pour celles et ceux qui subissent la pose d’un anneau gastrique contre l’obésité. Nous apportons  une offre concrète pour les individus mais aussi les établissements de santé", avance Georges Devesa.

Une segmentation qui se complexifie

Son entreprise a élargit au fil des années ses canaux de distribution, de l’hôpital, à l’Ehpad, en passant par la clinique, la pharmacie et le domicile et compte environ 10 000 clients BtoB. "Nous vendons et vendrons de plus en plus de produits aux particuliers avec l’accroissement de l’hospitalisation à domicile et le vieillissement de la population" constate le dirigeant. Le chiffre d’affaires se répartit à parts égales entre la dépendance et les maladies chroniques, "mais la segmentation se complexifie car "le vieillissement les personnes induit l’arrivée de maladies chroniques". Nutrisens, qui depuis la sortie d’Evolem, le family office lyonnais de Bruno Rousset au printemps 2021, accueille le fonds Sagard comme actionnaire majoritaire, compte renforcer son offre de produits en développement interne ou par acquisition. Et entend accroître ses positions à l’international, qui pèse aujourd’hui 33 % du chiffre d’affaires.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition