Rhône

Transport

Navya s'agrandit à Vénissieux et ouvre un bureau à Chicago

Par Gilles Cayuela, le 04 avril 2017

Spécialisée dans la conception, le développement et la commercialisation de navettes autonomes 100% électrique, la start-up lyonnaise Navya va investir prochainement des locaux plus grands à Vénissieux. Elle vient également d'ouvrir son premier bureau commercial à l'étranger, aux Etats-Unis.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Six mois après avoir bouclé une levée de fonds de record de 30 millions d'euros, la start-up Navya (120 salariés ; CA : NC) poursuit son développement à vitesse grand V. Leader mondial sur le marché de la navette autonome 100% électrique, le Lyonnais s'apprête à quitter son site de production de Brignais pour investir un bâtiment d'activités de 3 824 m² (dont 527 m² de bureaux) implanté à Vénissieux. « Nous avons besoins d'étendre notre surface de production pour répondre à notre carnet de commandes qui ne cesse de croître. Nous allons multiplier quasiment par quatre notre surface. Ce qui va nous permettre de monter en charge pour atteindre d'ici à la fin de l'année, la production et la commercialisation de 120 à 150 véhicules sur 2017 », justifie Nicolas de Crémiers, directeur marketing de Navya.

Fort développement à l'international

Fort de 130 000 passagers déjà transportés et 35 navettes autonomes déployées sur routes ouvertes et en sites fermés (centrale nucléaire, aéroport, port) en France, en Australie, en Nouvelle-Zélande, à Singapour, au Qatar, en Suisse et aux Etats-Unis, Navya nourrit donc de grandes ambitions. « Nous allons arriver prochainement au Japon où South Bank Drive, la filiale de South Bank, nous a acheté deux véhicules pour un déploiement d'ici l'été. La ville du Luxembourg a aussi annoncé le lancement de notre Navya Arma pour le mois de mai. Enfin, nous étions déjà présent en Suisse à Sion. La bonne nouvelle c'est que la ville de Fribourg va nous commander deux véhicules pour un déploiement d'ici la rentrée scolaire », développe Nicolas de Crémiers.

Un bureau aux Etats-Unis en attendant la ligne de production

Mais le plus gros du développement à l'international de Navya pourrait bien se faire dans les prochains mois aux Etats-Unis. Partenaire stratégique du campus de l'Université du Michigan et de sa ville artificielle MCity, la start-up lyonnaise a profité du dernier CES Las Vegas pour vérifier la maturité du marché américain à l'égard de sa navette autonome 100% électrique et a donc pris la décision d'ouvrir un bureau commercial à Chicago. « La démonstration que nous avons faite sur route ouverte à Las Vegas et les échanges que nous avons eu depuis ont fini de nous convaincre que le moment était venu pour nous installer aux Etats-Unis et accélérer notre développement en Amérique du Nord. Aujourd'hui, nous ouvrons donc un bureau à Chicago dans le quartier de Ravenswood,  qui devrait déboucher sur la création de cinq emplois d'ici à la fin de l'année. En parallèle, nous sommes en train de regarder de près pour mettre en place une ligne d'assemblage aux Etats-Unis. Pour l'instant la ville n'a pas encore été définie puisque nous sommes en cours d'instruction de trois dossiers », expose le directeur marketing de Navya.

200 salariés d'ici à la fin de l'année

Si le lieu et la taille du futur site de production outre-Atlantique ne sont pas encore déterminés, Nicolas de Crémiers a en revanche une idée bien précise de la croissance à venir de Navya en termes d'effectifs. « Nous devrions attendre les 200 collaborateurs d'ici à la fin de l'année. Nous sommes donc en pleine phase de recrutements de profils R & D pour notre site parisien et de profils sur des fonctions supports pour notre siège à Lyon. Quant au projet de joint-venture et de ligne d'assemblage dans le Golfe, un temps évoqué suite à l'accord de distribution signé avec Groupe8 pour le développement de Navya sur le marché du Moyen-Orient et de l'Afrique, il est pour l'heure mis en sommeil. La priorité ce sont pour l'instant les Etats-Unis", conclut Nicolas de Crémiers ».

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail