Loire

Textile

Mode enfantine : vers une fusion entre Kidiliz et le chinois Semir

Par Gilles Cayuela, le 03 mai 2018

Kidiliz (ex-groupe Zannier) annonce être entré en négociations exclusives avec le géant chinois de la mode enfantine Semir.

La célèbre marque Z fondée par Roger Zannier devrait passer sous pavillon chinois. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

Catimini, 3 Pommes, Chipie, Z... Autant de marques françaises appartenant à l'empire fondé par Roger Zannier, qui devraient bientôt passer sous pavillon chinois. En effet, le leader européen de la mode enfantine Kidiliz (3 500 salariés ; 15 marques, 427 M€ de CA), dont le siège administratif est implanté à Saint-Chamond (Loire), annonce être entré en "négociations exclusives" avec le groupe chinois Semir.

Leader multimarque du marché de l’habillement en Chine, le groupe Semir possède la marque Balabala, leader incontestée sur le marché chinois de la mode enfantine, et Semir, une autre marque majeure, leader sur le segment jeune « casual ». Le groupe Semir exploite par ailleurs un certain nombre de marques internationales sur le marché chinois à travers des joint-venture et des accords de licences.

Naissance du n°2 mondial

Fort de 8 000 points de ventes mono-marques et 3 000 collaborateurs, le groupe Semir a réalisé 1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2017. La fusion des deux entités pourrait donner naissance au n°2 mondial de la mode enfantine. Un géant qui viendrait talonner l'Américain Carters, n°1 du secteur.

"Ce rapprochement, complémentaire en termes de marchés et d’offres produits, va permettre à Kidiliz Group de poursuivre son développement en Europe et d’accélérer sa présence sur le marché chinois", précise la direction de Kidiliz dans un communiqué. Une présence que le groupe ligérien avait déjà renforcé en début d'année en signant un accord de distribution avec la plateforme d'e-commerce chinoise NetEase-Kaola. Le groupe Semir, quant à lui, pourra renforcer son expertise du marché textile enfant premium.

La célèbre marque Z fondée par Roger Zannier devrait passer sous pavillon chinois. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.