Saint-Étienne

Santé

Medicat Partner met le cap sur la prévention

Par Gilles Cayuela, le 24 janvier 2020

Pionnier du contrôle médical des salariés en arrêt de travail, Medicat Partner a vu son chiffre d'affaires chuter ces dernières années. Pour renouer avec la croissance, sa nouvelle dirigeante, Caroline Noailly-Laporte, a décidé de réorienter l'entreprise sur la prévention globale de l'absentéisme.  

Caroline Noailly-Laporte a pris la direction de Medicat Partner en mai 2017. Depuis, la jeune dirigeante tente de réorienter la stratégie de l'entreprise pour renouer avec la croissance.
Caroline Noailly-Laporte a pris la direction de Medicat Partner en mai 2017. Depuis, la jeune dirigeante tente de réorienter la stratégie de l'entreprise pour renouer avec la croissance. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

Pionnière de la lutte contre l’absentéisme en France avec son service de contrôle médical employeur, Medicat Partner a longtemps fait partie des leaders français sur son marché. Jusqu’au jour où sa fondatrice Michèle Laporte a été frappée de plein fouet par la maladie. « Pendant quatre ans, il n’y avait plus vraiment de capitaine à la barre du navire. Les salariés ont maintenu comme ils ont pu l’activité mais il n’y avait plus de développement et le chiffre d’affaires a chuté », explique Caroline Noailly-Laporte, la fille de la fondatrice, qui a repris la direction de l’entreprise au décès de sa mère en mai 2017.

À la même période, le spécialiste de la contre-visite médicale des salariés doit faire face à la concurrence de nouveaux acteurs. « Jusqu’alors, nous n’avions jamais eu besoin d’aller chercher les clients. Mais avec leurs prix plus attractifs, les nouveaux entrants ont changé la donne. Au final, entre la maladie de ma mère et la concurrence accrue, Medicat Partner a vu son chiffre d’affaires chuter, passant de 1,6 M€ les meilleures années à 900 000 € en 2017 », explique Caroline Noailly-Laporte.

De la répression à la prévention

Pour redresser la barre et confirmer le positionnement premium de la PME stéphanoise, la jeune dirigeante, qui avait fait ses premières armes dans les ressources humaines et le management, décide alors de donner un nouveau cap à Medicat Partner.

« Pour justifier nos prix plus élevés, il fallait aller au-delà des missions de contrôles et de formation à l’entretien de ré-accueil (un accueil après une longue absence d’un salarié, NDLR) que l’on pouvait proposer. J’ai donc décidé de mettre en place des missions de conseils pour aider nos clients à adopter une stratégie globale qui vise à maîtriser leur absentéisme », expose Caroline Noailly-Laporte.

De la mise en place d’indicateurs pour évaluer la typologie et les origines des absences à la proposition de plans d’actions pour y remédier, Medicat Partner s’est attaché à développer une offre complète. « L’idée étant d’apporter une réponse aux enjeux économiques de la prévention. 1 % d’absentéisme en moins c’est 1 % de masse salariale en moins », argumente la dirigeante.

Une antenne à Paris pour cibler les grands comptes

Pour prendre au mieux ce virage de la prévention, la PME stéphanoise a entamé le chantier de sa digitalisation. « Nous avons investi 100 000 € sur les deux dernières années pour mettre au point un système d’information sur-mesure et nous venons de lancer la refonte de notre site internet qui sera beaucoup plus orienté prévention », expose Caroline Noailly-Laporte.

En parallèle, Medicat Partner a ouvert il y a un an une antenne à Paris avec l’embauche de deux conseillers clientèles pour « aller chercher les grands comptes qui ont les moyens de mettre en place des stratégies globales de prévention contre l’absentéisme ». Un investissement qui commence à porter ses fruits puisque l’entreprise devrait boucler l’exercice 2019 à 1 M€ de chiffre d’affaires.

« Aujourd’hui, la prévention ne représente que 10 % de notre chiffre d’affaires. Sous 4 ans, l’idée est d’arriver à 50 % avec un chiffre d’affaires global qui devrait atteindre 3 à 4 M€ », ambitionne la dirigeante.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail