Saint-Étienne

Numérique

Meal Canteen prépare une levée de fonds pour partir à l'international

Par Gilles Cayuela, le 12 février 2019

Pour accélérer son développement en France et démarrer sa conquête à l'international, la start-up stéphanoise Meal Canteen négocie actuellement avec des fonds d'investissement. Objectif ? Lever 5 millions d'euros d'ici à 2020.

Denis Olivier (à droite) et une partie de l'équipe Meal Canteen. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

Après avoir levé 900 000 € en 2017, 450 000 € début 2018 et 703 000 € supplémentaires en milieu d'année via la plateforme de crowdfunding Hoolders, Meal Canteen vise désormais beaucoup plus gros. Pour accélérer la commercialisation de son application anti-gaspillage alimentaire, la start-up stéphanoise (11 salariés) prépare un tour de table à 5 M€.

"Nous avons toujours des gens qui se positionnent pour investir sur Meal Canteen. Nous avons donc réouvert en privé un dernier tour de table 2019 avant une levée de fonds beaucoup plus importante auprès de fonds d'investissement. Nous sommes en négociations avec plusieurs fonds, essentiellement parisiens, et nous espérons closer cette levée de fonds en 2020", précise le dirigeant et fondateur de Meal Canteen Denis Olivier.

Cap sur le Royaume-Uni et l'Italie

Si l'objectif de 5 M€ est atteint, Meal Canteen devrait être en mesure d'accélérer son développement en démarrant notamment sa conquête à l'international. "Nous avons la volonté d'ouvrir des filiales en Europe en 2020. Le Royaume-Uni, Brexit ou pas, sera notre première cible. Nous pensons aussi aux pays du nord de l'Europe qui sont plus portés sur l'impact sur le climat, les valeurs sociétales, économiques et environnementales que d'autres pays. Mais nous avons aussi des opportunités qui s'offrent à nous. Nous avons notamment été approchés par Swatch Group en Suisse qui souhaite utiliser notre application sur le versant italien de la Suisse. Ce qui va sans doute nous amener à passer Meal Canteen en langue italienne et peut-être d'avancer sur ce marché avant les autres", développe Denis Olivier.

Multiplier par 20 le chiffre d'affaires en 2019

En attendant l'ouverture de premières filiales en Europe, Meal Canteen poursuit son déploiement en France. "En 2018, nous avons fait beaucoup de gratuité pour faire tester notre produit. La phase de tests étant concluante, nous prévoyons de multiplier par 20 notre chiffre d'affaires cette année (NDLR : 40 000 € en 2018)", confie le dirigeant.

Pour y parvenir, Meal Canteen pourra compter sur la Gendarmerie nationale, France Télévisions ou encore Envol à Bordeaux, qui ont renouvelé leur contrat pour 2019. "Nous avançons aussi sur d'autres contrats dont l'Armée de Terre qui va nous positionner sur son école d'infanterie à Draguignan. Nous sommes aussi en contact avec le Parc Astérix, l'Intercontinental de Paris, le comité d'entreprise de Malakoff Médérick ou encore Sodexo, qui va nous donner un premier site à Lyon", détaille Denis Olivier.   

Denis Olivier (à droite) et une partie de l'équipe Meal Canteen. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture