Puy-de-Dôme

Biotech

L'usine Metex Noovista bientôt sur les rails en Moselle

Par Pierre Lelièvre, le 11 janvier 2021

L'usine mosellane Metex Noovista de Métabolic Explorer va être mise en service progressivement d'ici à la fin du premier trimestre 2021. Le spécialiste auvergnat des ingrédients de spécialités biosourcés emploiera dès la fin janvier une cinquantaine de salariés sur site.

L'usine mosellane Metex Noovista a nécessité un investissement de 48 millions d'euros.
L'usine mosellane Metex Noovista a nécessité un investissement de 48 millions d'euros. — Photo : Capture d'écran Metabolic Explorer / Youtube

L'acteur clermontois de la biochimie Metex Noovista se prépare à lancer l’industrialisation d’un site en Moselle, sur la plateforme Chemesis de Carling-Saint-Avold. La filiale industrielle de la cleantech METabolic EXplorer (65 salariés) détenue en coentreprise avec le fonds SPI de Bpifrance compte démarrer sa production de composés organiques à compter du deuxième trimestre 2021. Le site de Metex Noovista, qui a nécessité 48 millions d’euros d’investissement, accueillera fin janvier 50 employés sur son site.

La coentreprise a pour objectif de produire et commercialiser 5 000 tonnes de propanediol 1,3 (PDO) et 1 000 tonnes d’acide butyrique (AB). Ces ingrédients de spécialité, destinés aux marchés de la cosmétique, de la nutrition animale, des arômes et parfums ou destinés à des usages techniques de performance, remplacent des composés issus de la pétrochimie.

Accord de pré-commercialisation

Malgré la crise du Covid-19, Metex Noovista tient son planning et a déjà initié les premiers tests de production. Signe de la montée en puissance, l’entreprise est en discussion de pré-commercialisation avec un des leaders mondiaux des ingrédients de soins personnels, DSM, afin de lui fournir les premiers PDO produits en Moselle. Un autre accord de pré-marketing a déjà été signé avec la coopérative céréalière Alinova pour l’utilisation d’acide butyrique dans l’alimentation animale.

METabolic EXplorer a obtenu 6,2 millions d’euros de prêt garanti par l’Etat en juin 2020, afin de renforcer sa trésorerie qui avait déjà bénéficié d’une levée de fonds de 7,3 millions d’euros obtenue en février 2020.

L'usine mosellane Metex Noovista a nécessité un investissement de 48 millions d'euros.
L'usine mosellane Metex Noovista a nécessité un investissement de 48 millions d'euros. — Photo : Capture d'écran Metabolic Explorer / Youtube

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail