Isère

Télécoms

L'opérateur Hipcom s'enrichit sur les segments de l'infogérance et de la sécurité informatique

Par Pierre Lelièvre, le 01 septembre 2021

Hipcom, fournisseur isérois de solutions télécoms pour les professionnels vient de racheter Assodia, une entreprise spécialisée dans les réseaux informatiques, l’infogérance et la sécurité. L’objectif : élargir sa palette de service pour proposer un service global de services IT.

Guillaume Masuit est le dirigeant d'Hipcom.
Guillaume Masuit est le dirigeant d'Hipcom. — Photo : DR

Hipcom (CA 2020 : 5 M€ ; 30 salariés), opérateur isérois de solutions télécoms pour les entreprises, grossit. Fondé à Meylan en 2005, le fournisseur de services de téléphonie fixe, mobile et internet, qui adresse plus de 1 500 clients professionnels, vient de mettre la main sur l’entreprise de Meylan (Isère), Assodia (CA 2020 : 1 M€), spécialisée dans les réseaux informatiques et les services associés (cloud, stockage…).

Une opération de croissance externe cohérente pour le patron d’Hipcom, Guillaume Masuit. "C’est une suite logique puisque nous travaillons avec Assodia depuis de longues années pour accompagner la transformation numérique des entreprises", confie-t-il.

Peser face à la concurrence

Avec la crise du Covid-19 et le développement du télétravail, le rapprochement entre les deux entités est devenu un mariage de raison. "Nos clients recherchent davantage de solutions d’hébergements, de stockage sécurisé et de la téléphonie hébergée. Ce sont deux univers qui se rejoignent afin d’offrir un panel de solutions IT à nos clients", avance le dirigeant.

Sur un secteur des télécoms et de l’infogérance très concurrentiel, l’apport des expertises en infrastructures et sécurité informatique d’Assodia permet à la PME de Guillaume Masuit d’enrichir son panel d’outils à ses clients. "Aujourd’hui, nous proposons aussi bien de la téléphonie hébergée fixe et mobile, que du stockage ou des solutions de sécurité informatique", souligne-t-il.

Face aux géants que sont les opérateurs téléphoniques (Bouygues, Orange ou SFR) et aux revendeurs en télécoms, les indépendants ont leur épingle à tirer. Pour Guillaume Masuit, "fournir un panel global de solutions et de services tout en étant l’interlocuteur unique pour tous les services IT d’une entreprise est une valeur ajoutée".

Preuve en est, le taux de résiliation chez Hipcom est inférieur à 2 %. "Ce chiffre montre que notre panel d’offres, qui n’est ni mono marque, ni mono produit convainc les professionnels", affirme-t-il.

500 000 euros investis dans des bureaux

Pour absorber l’acquisition et les ambitions en termes de développement – le dirigeant compte doubler son chiffre d’affaires d’ici cinq ans -, Guillaume Masuit a investi 800 000 euros dans de nouveaux locaux à Meylan. "Tous nos opérateurs, techniciens et commerciaux sont chez nous et pas dans des centres d’appels à l’autre bout du monde", défend le patron, qui travaille majoritairement dans le quart Sud-Est de la France.

Pour l’avenir, le dirigeant de la PME ne se ferme aucune porte, notamment sur des projets d’acquisitions. Alors qu’il éprouve des difficultés à recruter des profils de techniciens qualifiés pour la dizaine de postes à pourvoir d’ici à la fin de l’année, Guillaume Masuit estime que la croissance externe permet de répondre à ses problèmes de recrutement et de développer sa zone d’activité. Et le dirigeant compte étendre son emprise territoriale en ouvrant de nouvelles agences pour compléter son réseau (Isère, Rhône, Savoie, Var et Vendée).

Guillaume Masuit est le dirigeant d'Hipcom.
Guillaume Masuit est le dirigeant d'Hipcom. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail