Services

Logistique : Un développement raisonné dans l'Ain

Par Gwenaëlle Le Goff - Viard, le 04 avril 2014

Plateforme. Depuis quatre ans, conscient de la position géographique stratégique du département, le Conseil général réfléchit à l'implantation d'activités logistiques.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

L'Ain fera-t-il de l'ombre à l'Isère sur le terrain de la logistique ? De récentes décisions politiques et industrielles locales semblent le démontrer. Ainsi, le prochain projet d'envergure opérationnel en avril est la nouvelle plateforme de 5.100 m² construite par les Transports Feuillet sur leur site à Dagneux. Un investissement de 3,8 M€ soutenu par la Mission économique de l'Ain, la Communauté de communes du canton de Montluel et le Conseil général. Ce spécialiste du transport routier en lots partiels d'une à cinq palettes a une clientèle essentiellement industrielle. Cet investissement devrait lui permettre d'atteindre d'ici à trois ans une croissance de près de 23 % de son chiffre d'affaires et d'augmenter son effectif de vingt personnes.




Supply-chain

Le Conseil général a versé 100.000€ pour le montage de cette plateforme, considérant le potentiel en termes d'emplois plus important que les éventuelles nuisances liées à l'emprise au sol du projet et les flux des camions. « Nous étudions les dossiers au cas par cas, explique Guillaume Lacroix, vice-président du Conseil général de l'Ain, en charge de l'économie, du personnel et de l'administration générale. Lorsqu'un tel projet veut s'implanter dans l'Ain, et lorsqu'on l'accompagne financièrement, on veille à ce que ce type de projet soit vecteur d'emplois et en lien avec la production industrielle du territoire. » Premier département industriel français, l'Ain souhaite conserver une poly-industrie tout en injectant des activités tertiaires qui ne sont pas assez représentées. Aussi, une plateforme logistique génératrice d'emplois, s'inscrivant dans une logique de supply-chain en lien avec la production industrielle pour l'acheminement du fret permet, selon le Conseil général, d'apporter une réponse à ce déficit. « Nous accompagnons les entreprises lorsque c'est possible, souligne Guillaume Lacroix. Mais notre rôle est également d'aménager le territoire avec les infrastructures adéquates tout en veillant à ne pas dilapider la terre disponible afin que le département conserve une activité agricole. Et il faut aussi penser au développement des zones d'habitation. Nous devons adopter une réflexion d'ensemble, avec les collectivités, mais aussi les entreprises. Le Parc industriel de la plaine de l'Ain (Pipa), à Saint-Vulbas, a une superficie de 900 ha industrialisables. À ce jour, 137 entreprises sont implantées. À terme, il serait intéressant de parvenir à faire cohabiter le Pipa avec le site de Saint-Quentin-Fallavier. Mais dans ce cas, c'est la Région qui devrait porter le projet. »

Transports Feuillet



(Dagneux) Présid


ent du directoire : Lionel Fratta 120 salariés CA 2013 : 12, 3 M€ www.transportsfeuillet.fr

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition