Lyon

Santé

L'incubateur Pulsalys, pourvoyeur de start-up healthtech

Par Pierre Lelièvre, le 23 juin 2020

En six ans, l'incubateur et accélérateur de start-up deeptech, Pulsalys a accompagné et porté la création de près de 40 start-up dans le domaine de la santé. Au total, ce sont près de 10 millions d’euros qui ont été investis dans ce secteur.

Pulsalys, présidé par Sophie Jullian, a accompagné en six ans 90 projets de recherche en santé et contribué à la création de 38 start-up ancrée dans le secteur des biotechs, medtechs et de la e-santé. — Photo : P. Tiessen

La région lyonnaise s’en est fait une spécialité. Les acteurs économiques et académiques gravitant dans le secteur de la santé ne se comptent plus. C’est d’ailleurs une des thématiques les plus exploitées par la société d’accélération et de transfert de technologies de Lyon et Saint-Etienne, Pulsalys, qui accompagne la transformation de projets de recherche scientifique en projets entrepreneuriaux. « Notre portefeuille en projets de santé est particulièrement fourni et illustre la dynamique d’innovation qui existe sur le territoire », relève Sophie Jullian, présidente de Pulsalys.

Entre 2014 et 2020, Pulsalys a accompagné 222 projets issus d’innovations deeptech pour 23 M€ d’investissement. Parmi eux, 40 % se situent dans le secteur de la santé, soit 90 projets. Une quarantaine de start-up sur les 88 ont ainsi pu émerger grâce à la transformation de projets de recherche en projet d’entreprise. La Satt y a d’ailleurs investi plus de 10 M€ depuis 2014.

Un portefeuille qui s’étend aussi bien du côté des biotechs et de la pharma (45 % des start-up), que de la e-santé (34 %) ou des Medtech (21 %). Mablink, Kurage, Hawkcell, Sibius ou encore Keranova ont ainsi pris leur envol ces dernières années. Si elles n’en sont qu’à leurs débuts, ces 38 start-up de la healthtech ont levé en six ans un total de 47 millions d’euros et permis la création de plus de 70 emplois. La quasi-totalité (95 %) de ces jeunes pousses est basée dans les métropoles de Lyon ou Saint-Etienne.

Pulsalys, présidé par Sophie Jullian, a accompagné en six ans 90 projets de recherche en santé et contribué à la création de 38 start-up ancrée dans le secteur des biotechs, medtechs et de la e-santé. — Photo : P. Tiessen

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail