Auvergne Rhône-Alpes

Tourisme

L'emploi touristique continue de progresser dans la région

Par Pierre Lelièvre, le 13 juin 2019

Avec 21 milliards d'euros de chiffre d'affaires, le tourisme demeure un secteur porteur pour le territoire, notamment en termes d'emploi en hausse continue de 2011 à 2017. La Région Auvergne-Rhône-Alpes investit chaque année 35 millions d'euros pour accompagner les projets des professionnels.

Lionel Flasseur, directeur général Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme et Nicolas Daragon, président d'Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme et vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en charge du tourisme et du thermalisme.
Lionel Flasseur, directeur général Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme et Nicolas Daragon, président d'Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme et vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en charge du tourisme et du thermalisme. — Photo : Pierre Lelièvre

Avec plus de 170 000 salariés travaillant dans le secteur du tourisme en 2017, Auvergne-Rhône-Alpes se positionne comme la deuxième région française la plus pourvoyeuse d’emplois après l’Ile-de-France. Les 22 000 postes créés entre 2011 et 2017, dont 8 000 entre 2016 et 2017, illustrent la tendance de l’emploi dans ce secteur. Une dynamique suffisamment importante pour inciter la Région à vouloir davantage accompagner les entreprises, d’autant que le secteur concentre 8 % du PIB régional. En tête des départements les plus concernés par l’emploi touristique, le Rhône (26 % des emplois) devance la Savoie (19 %), la Haute-Savoie (17 %) et l’Isère (12 %).

Un secteur clé que la Région soutient avec plus de 35 millions d’euros d’investissement chaque année, aussi bien sur les activités hivernales qu’estivales. Au total, les acteurs du secteur ont investi 1,7 milliard d’euros en 2017. « Nous soutenons la filière ce qui permet de créer un effet de levier puissant au niveau des investissements. L’objectif est de désaisonnaliser l’emploi touristique », précise Nicolas Daragon, président d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, ajoutant que « 52 % des nuitées marchandes en Auvergne-Rhône-Alpes se font l’été ».

Des tensions sur les recrutements

Si la très grande majorité des emplois (70 %) sont le fait des cafés, hôtels et restaurants, les professionnels partagent des difficultés de recrutement sur certains métiers en tension, notamment sur des postes de serveurs, d’employés de cuisine et d’animation. Pour mieux accompagner les entreprises et les salariés, la Région mise sur la professionnalisation à travers des sessions de formations organisées par le Pôle Trajectoires Tourisme mis en place par la région et les départements.

« Nous proposons près de 200 offres de formations pour valoriser la filière et les métiers », précise Lionel Flasseur, directeur général de l’entité régional en charge du tourisme. Nous ne nous substituons pas aux opérateurs de formations privés mais nous mettons l’accent surtout sur l’apprentissage de savoir-être et le développement de la formation continue pour améliorer l’employabilité des salariés de ce secteur". En 2018, le pôle a dispensé 129 sessions de formations à près d’un millier de stagiaires.

Lionel Flasseur, directeur général Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme et Nicolas Daragon, président d'Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme et vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en charge du tourisme et du thermalisme.
Lionel Flasseur, directeur général Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme et Nicolas Daragon, président d'Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme et vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en charge du tourisme et du thermalisme. — Photo : Pierre Lelièvre

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.