Auvergne Rhône-Alpes

Santé

Le laboratoire interdépartemental Terana mise sur un développement durable

Par Gilles Cayuela, le 08 juillet 2020

Grâce aux économies générées par la mutualisation, le laboratoire public interdépartemental d'analyses vétérinaires Terana a réussi à développer de nouvelles activités aujourd'hui en plein boom. C'est le cas dans l'agroalimentaire, mais surtout dans le domaine de l'environnement et de l'eau. 

Laboratoire public interdépartemental d'analyses vétérinaires Terana
Basé près de Clermont-Ferrand, le laboratoire public interdépartemental d'analyses vétérinaires Terana couvre aujourd'hui 6 départements et emploie près de 160 salariés. — Photo : Terana

Il n'aura finalement pas réalisé le moindre test virologique pour détecter le coronavirus. Le laboratoire public interdépartemental d’analyses vétérinaires Terana (140 salariés, 9 M€ de CA en 2019) avait été réquisitionné fin avril par les préfectures de la Loire et du Puy-de-Dôme pour renforcer les capacités des laboratoires de biologie médicale dans l’examen de détection du génome du Sars-CoV-2. « Le nombre de tests n’a pas explosé comme cela aurait pu être le cas et les laboratoires humains avec lesquels nous avons conventionné ont été en mesure de réaliser tous les tests Covid. Mais nous ne manquons pas d'activité », explique Sylvain Naulot, directeur général de ce groupement d’intérêt public (GIP) basé à Lempdes, près de Clermont-Ferrand.

Des prestations de conseil en plus

Et pour cause, depuis la création du GIP en 2016, le regroupement des laboratoires vétérinaires départementaux du Cantal, de la Loire, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme n’a eu de cesse de développer de nouvelles activités. « Le fait de mutualiser nos activités nous a permis de rediriger les économies générées vers le développement de la partie agroalimentaire, avec non seulement des analyses à destination des traiteurs, restaurants et grandes surfaces mais aussi des prestations de conseil », décrit le dirigeant.

Terana accompagne désormais les professionnels de l’agroalimentaire et de la restauration dans la rédaction de toutes leurs documentations réglementaires et dans la mise en place d’actions correctives. « Nous allons même au-delà de la simple sécurité sanitaire des aliments puisque nous intervenons aussi en milieu scolaire et en Ehpad pour des formations à l’équilibre et au gaspillage alimentaires », ajoute Sylvain Naulot.

L’eau et l’environnement au cœur du développement

À côté de ses prestations de conseil et de ses activités traditionnelles pour la santé animale et l’environnement, Terana a également développé une nouvelle activité : l’hydrologie. Le GIP, qui réalisait déjà des analyses dans le cadre de la loi sur l’eau, a décidé depuis octobre 2019 d’aller beaucoup plus loin.

« Nous avons recruté un ingénieur hydrobiologiste dont le travail consiste à dresser un état des lieux précis des rivières, des étangs, des barrages avec pour objectif de permettre aux collectivités, agences de l’eau et industriels de mieux maîtriser leurs ressources en eau. Et c’est grâce à la mutualisation d’autres services que nous avons pu créer ce poste qui nous permet de nous positionner aujourd’hui sur des activités liées au développement durable », développe le directeur général de Terana, qui vient de lancer le recrutement d’un second poste pour développer cette activité.

Un périmètre géographique élargi

Véritables relais de croissance pour Terana, l’environnement et l’hydrologie devraient prendre de l’ampleur avec l’extension en cours et à venir du périmètre géographique du GIP. Après avoir enregistré l’arrivée dans ses rangs, au 1er janvier 2020, du département du Rhône, c’est le département du Cher qui a décidé de rejoindre Terana au 1er juillet. « Nous sommes toujours à l’affût de nouvelles opérations de croissance externe qui nous permettent de proposer nos compétences et nos nouvelles activités sur d’autres territoires », conclut Sylvain Naulot.

Laboratoire public interdépartemental d'analyses vétérinaires Terana
Basé près de Clermont-Ferrand, le laboratoire public interdépartemental d'analyses vétérinaires Terana couvre aujourd'hui 6 départements et emploie près de 160 salariés. — Photo : Terana

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail