Auvergne Rhône-Alpes

Santé

Le laboratoire Arrow installe sa logistique dans la Plaine de l'Ain

Par Pierre Lelièvre, le 11 décembre 2019

Spécialiste du médicament générique, le laboratoire Arrow investit 20 millions d’euros dans un nouveau site logistique au Parc industriel de la Plaine de l’Ain. Cette plateforme de 20 000 m², qui remplacera le site actuel du Val-de-Reuil, en Normandie, doit permettre à l'entreprise lyonnaise d’augmenter ses capacités de stockage et de gagner en efficacité pour livrer ses clients.

Cédric Lérissel, responsable Supply Chain et Vincent Pont président du Laboratoire Arrow. Le laboratoire lyonnais spécialisé dans les médicaments génériques fait l'acquisition d'une parcelle de 7 hectares pour construire un bâtiment de 25 000 m² au Pipa (Ain).
Cédric Lérissel, responsable Supply Chain et Vincent Pont président du Laboratoire Arrow. Le laboratoire lyonnais spécialisé dans les médicaments génériques fait l'acquisition d'une parcelle de 7 hectares pour construire un bâtiment de 25 000 m² au Pipa (Ain). — Photo : DR

Le lyonnais Arrow (CA 2019 : 229,9 M€ / 210 salariés dont 120 au siège) a besoin de place. Spécialisé dans la commercialisation de médicaments génériques et de marques auprès des pharmacies et des hôpitaux, le septième laboratoire pharmaceutique français, installé à Gerland, va ériger un nouveau site logistique au Parc industriel de la Plaine de l’Ain (Pipa), à Saint-Vulbas. « Le projet a émergé il y a deux ans, au moment où nous avons commencé à être confrontés à un manque de place sur notre site actuel du Val-de-Reuil (Eure), qui nécessitait des investissements importants », explique Vincent Pont, président du laboratoire Arrow.

Alors que le permis de construire vient tout juste d’être déposé, l’entreprise, qui a fait l’acquisition de 7 hectares de terrain, va faire construire une plateforme logistique de 25 000 m². Au total, un investissement de 20 millions d’euros, engagé par la maison mère indienne Aurobindo Pharma pour sa filiale française. « Un projet conséquent porté par un investisseur indien en France », relève Vincent Pont.

Vue aérienne du Parc industriel de la Plaine de l'Ain.
Vue aérienne du Parc industriel de la Plaine de l'Ain. - Photo : PIPA

Gains de productivité d'ici à 2021

Cette installation présente de nombreux avantages. « Ce futur site nous permet de rapprocher nos produits des équipes présentes au siège, de réduire les coûts, puisque notre stock actuel est réparti entre plusieurs bâtiments. Enfin, recentrer notre logistique va nous permettre de réduire le temps de livraison, puisque le Pipa dispose d’une situation centrale proche des grands axes routiers. Nous pourrons livrer dans toute la France sous 24 à 48 heures, contre 72 heures, aujourd’hui, pour certaines régions », précise Cédric Lérissel, responsable supply chain et responsable du projet Pipa chez Arrow.

Des gains de productivité espérés dès la fin de l’année 2021, pour un bâtiment qui sera en capacité de stocker 33 000 palettes. « Nos sites actuels, gérés par notre prestataire Pharmalog, peuvent contenir 18 000 à 20 000 palettes », fait savoir le dirigeant, qui leur sous-traitera aussi la logistique au Pipa.

Un investissement indispensable, selon le dirigeant, puisque le marché du médicament ne cesse de croître. « Une soixantaine de médicaments supplémentaires sont référencés chaque année, en plus de nos 900 références en catalogue, ce qui nécessite une capacité de stockage supérieure », note-t-il.

Leader auprès des hôpitaux

Vincent Pont, président du laboratoire Arrow Génériques
Vincent Pont, président du laboratoire Arrow Génériques - Photo : DR

Face au leader du secteur des médicaments génériques Mylan, basé à Saint-Priest (Rhône), Arrow creuse son sillon. Cinquième laboratoire de médicaments génériques - en valeur - auprès des pharmacies, le lyonnais se revendique leader en volume auprès des hôpitaux. Les génériques concentrent 80 % de son activité. Le reste étant réalisé avec des médicaments de marques, des dispositifs médicaux et des produits d’automédication.

« L’objectif est d’augmenter les deux marchés, tout en restant un acteur prépondérant sur les génériques », assure le dirigeant, qui attaque également le marché des médicaments biosimilaires (médicaments biologiques produits à partir d’un organisme vivant). « Nous avons en projet de référencer une quinzaine de produits. Un levier de développement stratégique, dans un contexte de croissance du marché des génériques qui tourne au ralenti depuis quelques années », relève-t-il.

Cédric Lérissel, responsable Supply Chain et Vincent Pont président du Laboratoire Arrow. Le laboratoire lyonnais spécialisé dans les médicaments génériques fait l'acquisition d'une parcelle de 7 hectares pour construire un bâtiment de 25 000 m² au Pipa (Ain).
Cédric Lérissel, responsable Supply Chain et Vincent Pont président du Laboratoire Arrow. Le laboratoire lyonnais spécialisé dans les médicaments génériques fait l'acquisition d'une parcelle de 7 hectares pour construire un bâtiment de 25 000 m² au Pipa (Ain). — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.