Lyon

Événementiel

Le groupe GL Events accuse 55 % d'activité en moins au premier semestre

Par Audrey Henrion, le 19 juin 2020

Au premier semestre 2020, le groupe coté spécialiste mondial de l’événementiel GL Events, basé à Lyon, accuse un recul de 55 % de son activité, se traduisant par une perte nette de 30 millions d’euros.

Plus de 3000 exposants du monde entier sont présents au Sirha 2019
Le groupe fondé par Olivier Ginon assure que la commercialisation du salon de la gastronomie, le Sirha « se réalise normalement ». — Photo : Diph Photography

Contraint d’annuler ou de reporter depuis janvier les salons programmés dans ses 50 sites (centres de congrès, parcs d’expositions, salles de spectacles et halles multifonctionnelles) dispersés dans plus de 20 pays, le groupe lyonnais GL Events (5 600 salariés / CA 2019 : 1,173 milliard d'euros) accuse un recul de -55 % de l’activité au 1er semestre, ce qui se traduira par une perte nette d’environ 30 millions d’euros au 30 juin 2020.

Alors que les grands parcs d’expositions en Europe ont alerté le 10 juin sur « l’urgence de leur réouverture », affichant collectivement 125 milliards d’euros de pertes, le géant lyonnais dirigé par Olivier Ginon se veut rassurant. « Une fois levées les restrictions frappant l’ensemble du secteur événementiel, GL Events dispose des leviers nécessaires pour rebondir », indiquait-il par communiqué à la veille de l’assemblée générale des actionnaires le 19 juin. L'assemblée a proposé de ne pas verser de dividende cette année.

90 millions d’euros d’économie

Pour GL Events, la reprise se profile pour cet automne en Europe et notamment en France. Au programme, la tenue des salons Made in France Première Vision (1 et 2 septembre au Carreau du Temple), le salon dédié à la mode Première Vision (du 15 au 17 septembre à Villepinte), le Sirha Green (du 6 au 8 septembre à La Sucrière de Lyon) puis le Mondial de la Bière (du 11 au 13 septembre au Parc Floral de Paris).

Pourtant, et même si la commercialisation des salons du second semestre reprend avec une meilleure dynamique pour les salons BtoC que BtoB, « l’ampleur, la durée de la crise et le manque de visibilité ne permettent pas à GL Events de s’engager sur des objectifs précis pour l’exercice en cours », fait savoir la société cotée. Raison pour laquelle elle poursuit son plan de réduction des coûts fixes (salaires, charges sociales, loyers, entretien, énergie, frais de déplacement…) qui pourrait atteindre « plus de 90 millions d’euros sur l’année ».

« Pour Global Industrie Lyon, 75 % des exposants de Paris ont déjà reporté leur participation »

Le groupe annonce aussi se « tourner vers 2021 ». Et assure que la commercialisation du prestigieux salon de la gastronomie, le Sirha, « se réalise normalement ». Pour Global Industrie Lyon (la version digitale se déroulera du 30 juin au 3 juillet), « 75 % des exposants de Paris ont déjà reporté leur participation ». En outre, l’entreprise cotée signale que « le report de très grands événements tels que les Jeux Olympiques de Tokyo, l’Euro de Football et l’Exposition Universelle de Dubaï sont des opportunités d’activité à saisir ». Les perspectives pour l’exercice en cours seront données lors de la présentation des comptes semestriels, le 15 septembre 2020.

Plus de 3000 exposants du monde entier sont présents au Sirha 2019
Le groupe fondé par Olivier Ginon assure que la commercialisation du salon de la gastronomie, le Sirha « se réalise normalement ». — Photo : Diph Photography

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail