Saint-Étienne

Industrie

L'armurier Verney-Carron placé en procédure de sauvegarde

Par Gilles Cayuela, le 15 septembre 2021

Frappé de plein fouet par la crise sanitaire qui a fait chuter ses exportations, l’armurier stéphanois Verney-Carron vient d’être placé, à la demande de ses dirigeants, en procédure de sauvegarde.

Le fabricant stéphanois d'armes de chasse Verney-Carron a vu ses exportations reculer de plus de 4 millions d'euros en 2020.
Le fabricant stéphanois d'armes de chasse Verney-Carron a vu ses exportations reculer de plus de 4 millions d'euros en 2020. — Photo : Gilles Cayuela

Lourdement touché par la pandémie de Covid-19, qui a fait chuter ses exportations de 5 millions d’euros en 2019 à un peu moins d’un million d’euros en 2020, le fabricant stéphanois d’armes de chasse Verney-Carron vient d’être placé en procédure de sauvegarde par le tribunal de commerce de Saint-Etienne.

Un endettement qui pose problème

Une procédure ouverte, le 15 septembre, à la demande des dirigeants de la PME stéphanoise qui, malgré la reprise des exportations en 2021 (2 millions d’euros attendus), est dans une situation financière tendue.

"Les mesures d’accompagnement mises en place par l’État, tout autant que le soutien des partenaires bancaires ont permis de traverser les périodes difficiles depuis mars 2020. Toutefois les mesures prises ont généré un accroissement de l’endettement qui aujourd’hui freine l’entreprise dans sa capacité de rebond", précise un communiqué.

Autorisé par le tribunal de commerce à poursuivre son activité pour une première période de six mois, Verney-Carron va désormais s’atteler à bâtir son plan de redressement avec l’assistance de l’administrateur judiciaire désigné Maître Eric Etienne Martin.

Des menaces pour l’emploi ?

Pour l’heure, l’armurier stéphanois, passé de 90 salariés (et 14 M€ de CA) en 2018 à 77 aujourd’hui, ne semble envisager aucune restructuration sociale. "Après avoir redimensionné rapidement et efficacement nos opérations industrielles en 2020, nous recherchions les meilleures modalités pour réaménager notre endettement tout en restant autonomes de notre redressement. La procédure de sauvegarde va nous permettre cette consolidation en discussion avec nos partenaires bancaires qui ont jusqu’ici remarquablement joué le jeu", précise le président du directoire Jean Verney-Carron.

Le fabricant stéphanois d'armes de chasse Verney-Carron a vu ses exportations reculer de plus de 4 millions d'euros en 2020.
Le fabricant stéphanois d'armes de chasse Verney-Carron a vu ses exportations reculer de plus de 4 millions d'euros en 2020. — Photo : Gilles Cayuela

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail